Le muret

Le muret

« Je ne sais pas qui je dois remercier de nous avoir fait nous rencontrer. Il est comme une partie de moi-même. La partie que j’aime. »

Le muret chez Casterman.

Quand 2 écorchés de la vie se rencontrent, à un âge où l’enfant qu’on s’était n’est pas si loin et le passage à l’âge adulte pas si proche…

L’adolescence, période charnière où tout peut basculer lorsque la solitude et l’absence de parents font parties du quotidien.

Céline Fraipont une chronique sociale et sentimentale avec Rosie, dont la dérive se fait sentir dès le départ, on ressent une forte déprime mais la narration entre dialogues et moments muets sont d’une justesse que le côté plombant est évité.

Un mal-être qui nous envahit également avec le crayon de Pierre Bailly dont l’encrage noir puissant et le blanc qui tranche donne un côté brut qui, pourtant laisse passer les émotions.

On dit “amour, sexe et rock’n roll” mais il m’a que souvent dans cette équation, l’alcool et la drogue.

Un album acheté pour les holidays car mis en avant pour sa réédition a petit prix et ce fut une bonne surprise…. Avec un final qui m’a beaucoup émue.

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.