Safrane Chu – Tome 2

Safrane Chu – Tome 2

Dire que j’allais ressortir la vanne sur la voiture de l’introduction de ma chronique du Tome 1… ! Mais non, on revient suivre les aventures de la voleuse cibopare dans ce Tome 2 de Safrane Chu. Et la demoiselle va nous faire visiter du pays. Enfin, à nous pas trop, vu que la plus grande partie de ce Tome se déroule en France.

Safrane et son désastreux petit ami Eddie, décident de faire un gros coup sur un bateau de croisière. Comme d’habitude, rien ne va se dérouler sans accroc et un petit malin va venir planter le casse. Sauf que ce n’est pas pour renvoyer Safrane au trou, mais pour l’engager sur quelque chose de plus juteux : dérober des caisses de vin d’exception lors d’une vente aux enchères spécialisées qui se déroule dans le bon pays des fromages qui puent et de la baguette. Après s’être débarrassée de son commanditaire trop insistant, Safrane embauche une fine équipe pour l’aider à réaliser le casse qui, encore, va foirer. Sauf qu’entretemps Safrane avait eu un petit indice par son grand-papy tout liquide sur le vin qu’elle devait chouraver : le breuvage permet de voyager dans le temps ! Y’a pas à dire, ça ouvre des perspectives en matière de vol et d’escroquerie.

John Layman s’amuse avec ses personnages dans ce volume. Enfin, surtout avec Safrane Chu qui agit tout bonnement comme elle a envie. À croire que le personnage a totalement échappé au scénariste et fait ce qu’il a envie dans les pages de son comic. On se retrouve avec des scènes inattendues, des revirements de situation, un Eddie complètement à la ramasse et une nouvelle équipière à la clef pour notre cibopare. Dans la foulée, Layman invente tout un tas de nouveaux pouvoirs liés à l’alimentation. J’ai arrêté d’essayer de comprendre, ça ne sert à rien, ça n’existe pas [alors que je suis certain que personne n’a jamais vérifié s’il était possible de voler ou de tirer des lasers avec ses yeux. Hein ?].

Au dessin, Dan Boultwood nous régale toujours de ses dessins hyper maîtrisés, mais à la limite de la caricature. Son découpage nous propose des planches cinématographiques ramenant à des références telles que Réservoir Dogs ou Ocean’s eleven. C’est très plaisant à lire et le lecteur ne s’ennuie jamais. Mention spéciale pour la description de la France rurale d’il y a 200 ans.

Safrane Chu continue à être une série fun et agréable à lire. Tant le scénariste que le dessinateur parviennent à créer une ambiance propre et décalée, avec la juste touche de sang et de cervelle pour ne pas être naïve. Et cette fois, plus de mystère : on attend le Tome 3.


  • Titre : Safrane Chu Tome 2
  • Album: 128 pages
  • Editeur : delcourt
  • Collection : Contrebande
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782413046608
  • Prix : 15,50€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.