L’espace d’un instant

L’espace d’un instant

« Et puis…la photo, c’est pas mal quand on est stressé… ou qu’on a besoin de se recentrer. Pour… trouver un “point d’ancrage” et s’y accrocher. »

L’espace d’un instant chez Rue de Sèvres.

Niki Smith explore le traumatisme à travers Manuel où l’espace d’un instant il a vécu un drame dont il a du mal à se remettre.

Si dès le départ on comprend qu’il s’est passé quelque chose par le climat déstabilisant et les crises d’angoisse de l’adolescent, on s’interroge, on observe, on essaye de comprendre tout en découvrant une belle galerie de personnages attachants.

C’est avec un trait rond aux couleurs douces et lumineuses que l’autrice nous embarque dans cette petite bourgade des États-Unis avec quelques cases noires comme en fracture pour marquer des moments significatifs. Une mise en page dynamique bien pensée !

Où comment se reconstruire quand on perd pied ? Parfois, il suffit d’une main tendue, d’une rencontre, de petits rien qui font beaucoup !

Une belle surprise que cet album qui se révèle une belle ode à l’amitié livrée en toute délicatesse.

 

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.