Héroines Game – Tome 1 à 3

Héroines Game – Tome 1 à 3

 

Bonjour à vous !

L’univers des contes a bercé l’enfance de beaucoup d’entre nous. Que ce soit les histoires lues le soir avant de s’endormir, ou les films d’animation produits par la société Walt Disney. Cendrillon, le Petit Chaperon Rouge et Alice, pour ne citer qu’elles, ne sont étrangers à personne de nos jours. Le manga Heroines Games de Tabasa Iori, une histoire complète en trois Tomes publiée par Kana, utilise certains de ces personnages désormais cultes afin de les réinterpréter à la sauce Battle Royale.

En effet, Alice, une jeune Idol, se réveille un jour dans une forêt sans trop savoir comment elle a atterri là. Très vite, elle fait la rencontre d’une autre jeune fille, encapuchonnée de rouge et possédant un bras de loup. Elle va alors réaliser qu’elle s’est vue intégrée à un jeu de survie où des princesses doivent s’entre-tuer afin de gagner le droit d’obtenir une fin heureuse à leurs histoires respectives, mais une seule d’entre elle aura ce privilège…

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’œuvre est loin d’être aussi décérébrée qu’on pourrait le croire en prenant connaissance du résumé. La réinterprétation des princesses, tout d’abord, et particulièrement leurs chara-designs, a su me séduire très vite.

Évidemment elles ne seront pas toutes développées à cause du court format de l’œuvre, ce qui est vraiment regrettable et constitue, selon moi, un vrai défaut. Il est toujours délicat de trouver une juste longueur à un récit. Parfois, certains sont bien trop rallongés et parfois, c’est l’inverse, comme ici. Un ou deux Tomes supplémentaires n’auraient pas été de refus, afin d’en savoir un peu plus sur tout le background des différentes princesses.

Je peux aisément comprendre, cependant, que l’auteur n’en avait peut-être aucune idée lui-même et cela ne nuit pas réellement à l’histoire en tant que telle. C’est donc un défaut personnel qui ne devrait pas rebuter la plupart d’entre vous.

L’intrigue ne perd pas sont temps et se déroule même peut être un peu trop vite par moments. Suivant les goûts de chacun, certains passages pourront sembler manquer de consistance, tandis que d’autre sembleront peut-être dispensables. Encore une fois, c’est quelque chose qui me semble très personnel dans le ressenti et ne sera donc pas similaire pour chaque lecteur.

Quoi qu’il en soit, l’histoire dans son ensemble tient la route et offre une véritable fin, chose assez rare dans des œuvres aussi courtes, qui proposent pour la plupart des fins ouvertes, souvent liées aux annulations subites des séries qui se voulaient, de base, bien plus longues.

Enfin, les dessins agréables, propres et précis, correspondent parfaitement bien à l’histoire racontée.

Heroines Games est donc l’un de ces courts mangas dont on n’attend pas grand-chose, mais qui surprennent par leur approche scénaristique et la qualité d’exécution dont ils font preuve. Je le recommande chaudement à tous les curieux ainsi qu’aux amateurs de Battle Royale, mais aussi de contes, qui devraient apprécier le savant mélange de deux thèmes que tout oppose en temps normal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.