Basilicò – Tome 1

Basilicò – Tome 1

La famille, tout le monde le sait, ce n’est jamais simple ! Mais comme dans toute bonne famille, le cœur du sujet c’est les secrets ! Et ici, le secret de cette famille typiquement italienne c’est le basilic ! Alors, cliché ?

Basilicò est un titre particulier, une lecture que je ne rencontre pas souvent. En effet, j’appellerais ça un “roman graphique”, parce que la partie graphique a justement une importance dans le récit. Mais avant de détailler cette partie-là, parlons de l’histoire.

Rien de bien compliqué, Maria, la matriarche de la famille nous est présentée le jour de son décès ! Oui, comme entrée en matière on a déjà fait mieux je vous l’assure. Mais ce n’est pas le plus important, c’est donc lors des premières pages que l’on fait connaissance des membres de la famille, les 5 enfants, Giovanni l’aîné, Agatha, la seconde fille, Diego Maria, Rosalia et le petit dernier Santo. Ils nous sont présentés de manière simple et efficace, en 2 pages tout est posé !

C’est cette famille justement rassemblée pour les obsèques que nous allons découvrir au fil du titre, avec quelques flash-back sur l’histoire de Maria avec des pages en sépia superbes et la trame présente qui elle reste en noir et blanc. On ne se perd pas dans l’histoire grâce à ce « code » couleur plutôt bien pensé et qui est très agréable à l’œil.

On apprend comment Maria a élevé ses enfants, mais aussi comment ce sont passés les jours précédant le décès de la mère dans la vie des enfants. Des secrets cachés, oui je sais c’est le but d’un secret, mais certains sont partagés, d’autres non. Ici, ils ne le sont pas du tout. Des vies pas vraiment stables, des doutes, en fait, juste la vie que toi, moi, on a l’habitude de côtoyer tous les jours.

Giulio Macaione est au scénario et au dessin, de fait le récit est parfaitement calé avec la partie graphique et on se laisse guider par le rythme ni trop lent ni trop rapide. Un juste équilibre, comme lorsqu’on fait une bolognaise, l’équilibre entre l’amer doux sucré doit être parfait sous peine de voir la recette rater !

Vous aurez donc dans ce livre, quelques petites recettes de famille, et surtout la poigne de fer de la Mama qui a su gérer la famille de manière intransigeante mais pleine de douceur comme celle du basilic, qui, lui aussi, est peut-être source d’un plus grand secret ! C’est à la fois touchant et flippant, mais intelligemment mené. On arrive sur le dernier acte sans jamais savoir ce qui nous attend et la conclusion est géniale.

 

Mais vous imaginez bien que comme il s’agit d’une histoire de famille en plus de ces secrets, il y a rancœur et colère, comme dirait le « Saint-Père » ce grand homme « Laisse Jean Michel, c’est la famille, c’est compliqué » !

En tout cas, un titre totalement inhabituel que je ne saurai que vous recommander tant il est original et sort de mes lectures habituelles. Une belle découverte.


  • Titre: Basilico
  • Broché : 153 pages
  • Editeur : Ankama éditions (3 juillet 2020)
  • Collection : BASILICO
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 979-1033511809
  • ASIN : B084Z1ZYXM
  • Prix : 14.90€

HISTOIRE
85%
DESSIN
90%
COLORISATION
--%
CARACTÉRISATION
85%
AMBIANCE GLOBALE
85%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.