Star Wars – Jedi Fallen Order – Dark Temple – Tome 1

Star Wars : Star Wars – Jedi : Fallen Order

Bonjour et bienvenue à tous ! Le 15 novembre 2019 sortait le jeu vidéo tiré de l’univers Star Wars : Star Wars – Jedi : Fallen Order, sur PS4, Xbox One et PC. L’histoire du jeu se déroule entre les épisodes III et IV et suit un jeune Padawan, Cal Kestis, ayant survécu à la Purge organisé par l’Empire galactique. Dans sa fuite, il fera la rencontre d’une ancienne Jedi, Cere Junda, qui l’amènera à suivre la trace de son ancien maître, Eno Cordova, un sage ayant passé son temps à poursuivre ses recherches sur une ancienne civilisation dénommée les Zeffos.

Le jeu fait par ailleurs plusieurs références aux séries animées Star Wars : The Clone Wars et à Star Wars Rebels (on note notamment la présence des Inquisiteurs).

Entre septembre et décembre 2019, paraît alors un comic spin-off, intitulé Star Wars – Jedi : Fallen Order – Dark Temple, qui suit les aventures de la jeune Padawan Cere Junda et de son maître Eno Cordova. Ce dernier nous permet d’en apprendre un peu plus sur le passé de deux personnages secondaires du jeu et sur les recherches du vieux maître Jedi sur la civilisation des Zeffos. Ce comic est, par ailleurs, paru en France chez Panini Comics le 10 juin dernier.

L’ouvrage suit deux récits se déroulant à deux périodes différentes. Principalement, nous suivons Cere et Eno, membres de l’Ordre Jedi, effectuant une mission diplomatique sur la planète Ontotho, plusieurs années avant l’époque du jeu. Puis, toujours sur la planète Ontotho, nous suivons la Deuxième Sœur de l’Inquisitorius, venu chercher des indices pour retrouver Cal et Cere.

Le scénario de Matthew Rosenberg est simple mais efficace. Son but n’est pas forcément de raconter une histoire complexe, mais plutôt de mettre en avant les personnages que l’on retrouve dans Star Wars – Jedi : Fallen Order. Pourtant, malgré tout, il parvient à mettre en place une intrigue diplomatique pleine de rebondissements et de suspense. Au final, on rencontre tout un tas de personnages secondaires dans une situation tendue, qui prouvent une fois de plus que le monde n’est pas manichéen, mais que chacun a des bons côtés et une part d’ombre en lui, que ce soit visible dès le premier coup d’œil ou non.

Cela fonctionne d’autant plus quand le récit est basé sur un personnage aussi ambigu que Cere Junda, une défenseure du Bien, toujours à la lisière de sombrer dans l’agressivité et le Côté Obscur de la Force.

L’ancienne Jedi nous était déjà présentée dans le jeu vidéo comme un personnage toujours à la limite de basculer vers le Côté Obscur ; et le comic poursuit cette idée en nous montrant sa jeunesse en tant que Padawan, et son maître, Eno Cordova, qui a bien du mal à gérer les sautes d’humeur de son apprentie. La relation entre les deux protagonistes est vraiment bonne, et explique bien l’obsession du vieux maître pour la recherche archéologique, allant parfois jusqu’à délaisser sa disciple ; et la tendance à vite s’emporter en cédant à la colère de Cere, cherchant même par moments à justifier son mauvais caractère, comme s’il était bénéfique.

Du côté des dessins, on retrouve Paolo Villanelli, qu’on avait déjà pu voir dans le comic Star Wars : Lando – Quitte ou Double, que j’avais chroniqué en février de l’année dernière. J’ai un peu de mal avec son style que je trouve un peu en dents-de-scie : certaines images sont juste splendides, mais d’autres semblent parfois faites à la va-vite et manquent cruellement de détails.

Heureusement, les couleurs d’Arif Prianto (bien connus des fans de Star Wars pour avoir travaillé sur tout un tas de séries comme Poe Dameron, Star Wars – Han Solo : Cadet Impérial, ou encore Star Wars : TIE Fighter) viennent éclairer à merveille les pages du comic et dynamiser l’ouvrage à des moments où Villanelli n’était pas au mieux de sa forme.

Pour tout vous dire, j’ai vraiment beaucoup aimé le jeu vidéo, même si j’ai eu un peu de mal avec la fin que je trouve un peu trop heureuse malgré la noirceur du titre tout au long de l’intrigue. Et deux des raisons pour lesquelles j’apprécie le jeu, c’est avant tout la caractérisation des personnages, leurs relations tendues, leurs personnalités ambiguës et mystérieuses, mais aussi tout le mystère autour d’Eno Cordova et de ses recherches sur l’étrange peuple Zeffo.

Et ce spin-off en comic nous propose d’en apprendre plus sur deux personnages vraiment très intéressants, mais aussi sur le début des recherches du vieux maître. Sans compter que les passages avec la Deuxième Sœur, dont j’ai un peu moins parlé dans cette chronique, nous éclairent une partie du jeu qui semblait un peu éludée (pour ceux qui auraient joué au jeu et que ça ne dérange pas d’être « spoilés », ces courts passages dans le comic nous expliquent comment la Deuxième Sœur et ses Purge Troopers ont réussi à retrouver Cal Kestis sur Bogano vers la fin du jeu, alors que la planète semblait pourtant très difficile à trouver).

En somme, je recommande vivement cet ouvrage à ceux qui ont aimé le jeu sorti en fin d’année dernière. Et à tous ceux qui n’y auraient pas encore joué, essayez de mettre la main dessus, car c’est un très bon jeu ; puis allez lire ce comic si vous voulez retrouver les personnages du titre dans une toute nouvelle aventure et en apprendre un peu plus sur leurs passés et leurs relations ! Cependant, je tiens à vous mettre en garde sur un souci d’impression que j’ai eu sur le premier exemplaire que j’avais acheté : une partie assez importante était en italien (seize pages entre la fin du chapitre 3 et le début du chapitre 4, pour être exact).

Il s’agit sans aucun doute d’un problème ayant eu lieu au moment de l’impression, et il n’apparaît pas dans l’exemplaire que j’ai recommandé par la suite chez mon libraire. Donc, je suppose que ça ne devait concerner qu’un petit lot, mais si jamais vous souhaitez  acheter l’ouvrage, je vous conseillerais de vérifier ce petit détail pour vous éviter une probable déception et l’obligation de demander à votre libraire de recommander un nouvel exemplaire, comme cela m’est arrivé.

Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !

 

 


HISTOIRE
85%
DESSIN
80%
COLORISATION
85%
CARACTÉRISATION
80%
AMBIANCE GLOBALE
85%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.