Star Wars – Bounty Hunters – Tome 1

Star Wars – Bounty Hunters – Tome 1        

Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, nous allons faire un tour dans une galaxie lointaine, très lointaine, avec la sortie en France de Star Wars – Bounty Hunters tome 1 chez Panini, le 9 décembre dernier.

         Paru originellement entre mars et septembre 2020 outre-Atlantique, la série nous une altercation entre différents chasseurs de primes de l’univers Star Wars, certains très célèbres, d’autres un peu moins, et encore d’autres totalement inconnus. Nous y retrouverons donc principalement Boba Fett, Beilert Valance, Bossk et Nakano Lash, dans la courte période entre L’Empire Contre-Attaque et Le Retour du Jedi. Ce premier tome nous permet aussi d’apercevoir d’autres personnages et des lieux bien connus des lecteurs de comics Star Wars de chez Marvel/Disney, comme le Dr Aphra et Krrsantan le Noir, ainsi que la cantina de l’avant-poste Black Spire sur Batuu ; sans compter l’apparition de Han Solo dans le court récit tiré de Star Wars : Empire Ascendant, disponible à la fin du tome.

         Tout commence lors d’une première mission que les différents chasseurs de primes effectuent tous ensemble, et qui conduit à un véritable échec les forçant à fuir sous peine d’être emprisonnés et/ou torturés. Cet échec, on le doit au mentor de Beilert Valance : Nakano Lash, une chasseuse de primes nautolan (la race du maître Jedi Kit Fisto, notamment), qui a disparu sans laisser de trace depuis cet incident. C’est pourquoi, le jour où elle refait surface, tous les chasseurs de primes se ruent jusqu’à elle pour récupérer la prime sur sa tête et pour réclamer vengeance pour cet échec. Beilert, quant à lui, en profitera pour chercher des réponses de la part de son mentor qui l’a trahi et laissé pour mort.

         Le scénario d’Ethan Sacks est assez confus au départ et gagne en clarté plus on avance dans l’histoire. Le souci principal étant de nous présenter rapidement plusieurs personnages (dont plusieurs inconnus) en plein milieu d’une mission qui tourne mal avant de nous caler une ellipse de plusieurs années sans nous expliquer ni qui étaient ces chasseurs de primes, ni ce qu’ils venaient faire, ni pourquoi cela a mal tourné. Néanmoins, l’auteur se rattrape bien, peu après quand l’intrigue avance et que le mystère s’évanouit peu à peu.

         Pour ceux qui ne le savent pas, Beilert Valance est un vieux personnage de l’univers Star Wars, créé en 1978 dans le Star Wars 16 de la première série Marvel. Et depuis quelque temps, l’éditeur essaie de le remettre sur le devant de la scène. Tout d’abord en nous montrant sa jeunesse impériale dans le comic Star Wars : Han Solo – Imperial Cadet. Puis, un an avant la Bataille de Yavin, on le retrouve à la poursuite de Vador dans Star Wars – Cible Vador. Et aujourd’hui, le revoici au premier plan dans Star Wars – Bounty Hunters, qui nous en apprend davantage sur lui, son passé après son passage par l’académie impériale et son entourage. Personnellement, c’est un personnage que j’apprécie beaucoup et que je trouve très bien travaillé lors de ses différentes apparitions, donc c’est un véritable plaisir de le retrouver ici.

         Du côté des dessins, on retrouve Paolo Villanelli, qu’on avait déjà pu voir dans les comics Star Wars : Lando – Quitte ou Double et Star Wars – Jedi : Fallen Order – Dark Temple, que j’avais respectivement chroniqués en février 2019 et en juillet dernier. J’ai vraiment du mal avec son style que je trouve un peu en dents-de-scie : certaines images sont juste splendides, mais d’autres semblent parfois faites à la va-vite et manquent cruellement de détails ; et ses scènes d’action en deviennent parfois illisibles. Heureusement, comme souvent, il est accompagné à la couleur par Arif Prianto (coloriste bien connu des fans de Star Wars pour avoir travaillé sur plusieurs séries dont Poe Dameron, Star Wars – Han Solo : Cadet Impérial, ou encore Star Wars : TIE Fighter) qui vient une fois encore éclairer à merveille les pages du comic et dynamiser l’ouvrage à des moments où Villanelli n’était pas forcément au mieux de sa forme.

         Cependant, les couvertures sont réalisées par le célèbre et talentueux Lee Bermejo, qui signe des illustrations tout simplement splendides, comme vous pouvez le voir sur la couverture du tome et sur quelques images que je vous présente dans cette review.

         En somme, je vous recommande cet ouvrage malgré ses quelques défauts (le principal étant l’énorme défaut de l’univers Star Wars en règle générale, à savoir que les personnages semblent absolument tous se connaître et se retrouvent toujours sur les mêmes planètes, laissant malheureusement croire que l’univers n’est pas si vaste que ça). Il a le mérite de s’intéresser à des personnages secondaires de l’univers, même si des personnages aussi célèbres que Boba Fett ont un rôle important à y jouer. Cette série reste à mes yeux l’une des meilleures parues chez Marvel/Disney : le scénario est bien amené, les personnages bien travaillés et j’ai réellement hâte de voir où cette série va nous mener.

         Sur ce, à bientôt pour une nouvelle review !

 


 

  • Titre: Star Wars – Bounty Hunters – Tome 1
  • Album : 128 Pages
  • Editeur : Marvel/Panini
  • Collection : Star Wars
  • Langue : Français
  • ISBN: 978-2809492484
  • Prix : 18€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.