Royal City – Tome 1

Royal City Tome 1

Sans être un fan absolu, une nouvelle série par Jeff Lemire, ça parle forcément. Surtout que dans le cas de Royal City on est aux antipodes de mes lectures habituelle. Du coup, allons visiter la ville royale avec ce Tome 1, Famille Décomposée.

Peter et Patti, un vieux couple, se prennent la tête comme à peu près tous les vieux couples [et ne regarde pas tes parents en coin comme ça, je te vois]. Peter décide alors d’aller casser sa croute nocturne dans son atelier et réparer ses vieilles radios. Sauf qu’il entend la voix de Tommy et ça lui déclenche un infarctus.

Mais Tommy accompagne tous les membres de la famille Pike : de la mère à la sœur en passant par les deux frangins restant. A chaque fois, il a un look différent, un comportement différent, s’accordant à la personnalité du membre de la famille avec qui il se trouve. Sauf que Tommy est mort.

Lemire nous propose une chronique à la fois familiale et sociale avec ce titre. Cette famille déchirée, banale en somme, dont chacun des membres tente de survivre à sa manière à la perte de Tommy n’est ni mieux ni pire qu’une autre. On les suit, on s’attache à eux et on a envie qu’ils s’en sortent.

Pat, l’écrivain en mal d’inspiration, s’étant inspiré des écrits de son frère décédé, tente de retrouver l’envie d’écrire.

Tara, la sœur, veut réussir et faire renaître sa ville par un gros projet immobilier, quitte à faire ferme l’usine où travaille son mari.

Richie, le paumé alcoolique et bon à rien qui a renié sa famille.

Patti, la mère adultère qui fume en cachette et passe son temps à rabrouer son mari.

Au final, il n’y a que sur Peter, plongé dans le coma suite à sa crise cardiaque, dont on ne sait pas grand chose, mais qui, comme les autres, doit avoir son lot de culpabilité suite à la mort de Tommy.

Au dessin, Lemire fait dans le simple, voire le simpliste, avec un lavis à l’aquarelle qui donne une impression de surréalisme à ses planches. Ce n’est pas par son dessin qu’il réussira à m’attraper, mais ça colle finalement à l’ambiance « roots » de son titre.

Non, c’est par le scénario, tout en finesse, que Lemire accroche le lecteur. Sans effusion d’hémoglobine, sans super-héros, sans même une histoire terminée, il vous conduit jusqu’a la fin du Tome, pour se dire « Et la suite!?? »


  • Titre : Royal City Tome 1
  • Album: 168 pages
  • Editeur : Urban Comics
  • Collection : Urban Indies
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 9791026813934
  • Prix : 16€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.