La Commode aux Tiroirs de Couleurs

La Commode aux Tiroirs de Couleurs

« J’ai déjà si peu de repères que constater que les miens sont aussi capables de sacrifier une know ente jeune fille sur l’autel de la vengeance m’achève. »

La Commode aux Tiroirs de Couleurs aux éditions Grand Angle et JC Lattès.

Adaptation du roman d’Olivia Ruiz que j’ai découvert pour l’occasion. Je découvre la plume de l’artiste qui m’a surprise avec un récit touchant sur fond de faits réels. C’est tendre, doux et en même temps les mots sont justes et crus au besoin.

Si le point de départ est La fuite de l’Espagne franquiste de 3 sœurs vers une France peu chaleureuse, c’est surtout l’histoire de génération de femmes qui racontent et se racontent que l’on découvre peu à peu grâce à cette commode.

Une belle adaptation en bulles pour ma part, Véronique Grisseaux arrive à transcrire l’essence du roman. Même si certains éléments manquent, elle ne dénature pas l’intrigue et les émotions.

Émotions et atmosphère brillamment relevées à 4 mains. Celles de Amélie Causse et Winoc.

Les personnages prennent vie tel qu’on aurait pu les imaginer, les décors sont beaux et donne envie d’aller boire un café à Marseillette .

Une compo toute en finesse et élégance.

J’ai adoré cette saga franco-espagnole entre sourire, tristesse, colère, un flot d’émotions qui donne une belle leçon de vie sur les conséquences d’une guerre, de secrets, de blessures, alors que des racines qu’on voudraient cacher mais qu’on ne peut oublier grâce à l’amour des siens.

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.