Jeremiah Johnson – Chapitre 3

Jeremiah Johnson – Chapitre 3

Reprenons la route des Montagnes Rocheuses avec ce Chapitre 3 des aventures de Jeremiah Johnson. Une chose est sûre, c’est que les Indiens vont en prendre pour leur grade !

Et ça commence dès le début de ce nouveau volume. Accompagné d’une bande de chasseurs d’Indiens, Jeremiah Johnson participe au massacre d’une tribu de Crows. A quarante contre soixante-dix, ils prennent le dessus et font table rase de toute la tribu, femmes et enfants compris. Vengé, Jeremiah n’en garde pas moins une sale rancœur contre les Indiens. Il s’engage en tant que volontaire chez les « bleus », l’armée de l’Union, où ses talents de trappeurs aident grandement dans les batailles. Mais sa haine des Indiens le pousse à s’attaquer à tous les Peaux-Rouges, sans aucune distinction. Il va même jusqu’à scalper des Indiens alliés et travaillant pour l’Armée. À la fin de ses obligations militaires, Jeremiah reprend la route de la montagne pour régler ses comptes avec les seul Crow restant de la bande d’assassins qui s’en était pris à lui.

Fred Duval et Jean-Pierre Pécau nous plongent de plus en plus dans l’horreur et la démence. Loin de l’homme qui cherchait sa vengeance dans les Tomes précédents, Jeremiah Johnson apparaît dans ce Tome comme un raciste extrémiste. Seul un Indien mort est un bon Indien. Voilà en gros à quoi pourrait se résumer sa philosophie de vie. Ce qui est étrange car, en dehors de sa haine viscérale des Indiens, et plus non-seulement des Crows, Jeremiah est un camarade fidèle et un soldat courageux. On a envie de suivre ses aventures et de le soutenir, mais les auteurs nous ramènent rapidement vers ses travers. C’est là toute l’ambivalence du personnage. Ambivalence aussi dans ses relations avec les Indiens haïs, alors qu’il n’hésite pas à faire du troc avec certains.

Pour le reste, ce Tome présente quelques faiblesses de rythme de par son découpage en séquences. On aurait presque l’impression qu’il fallait allonger artificiellement la durée, certains séquences étant largement dispensables, surtout lorsqu’elles ne se focalisent pas sur le héros.

Jack Jadson continue à assurer la partie graphique du volume. Et je trouve que la qualité des planches est en baisse. Du moins, on a l’impression qu’à force de foisonnement de détails, on perd l’essentiel. Les personnages sont parfois approximatifs et il ressort une impression de dessin franco-belge « à l’ancienne ». Peut-être est-ce dû à la raréfaction de décors grandioses ou à un volume plus égocentré sur le personnage principal ? Ou à une palette de couleurs par Nuria Sayago plus sombre ? Quoi qu’il en soit, si on ne le compare pas aux autres, le volume tient quand même la route graphiquement.

Au fil des Chapitres, on a de plus en plus l’impression de sombrer avec Jeremiah Johnson dans l’antre de la folie. La description de l’Ouest sauvage de la fin du 18ème siècle est toujours bien présente et terre-à-terre et la série garde tout son piquant. Un quatrième (et dernier ?) Tome grandiose et flamboyant relèvera parfaitement le niveau.


  • Titre : Jeremiah Johnson – Chapitre 3
  • Album: 56 pages
  • Editeur : Soleil
  • Collection : Aventure
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 9782302090873
  • Prix : 14.95€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.