Deep 3 – Tome 1 et 2

Deep 3

 

Cette semaine n’est quand même pas si ma : reprise de la NBA et un nouveau titre sur le basket ! Ne boudons pas notre plaisir, un titre basket quel qu’il soit est toujours un petit évènement pour moi. D’autant plus quand il s’agit d’un manga. On a tous en tête Slam dunk, Kuroko, Ahiru no sora ou encore Real. Chacun dans son style propre avec quand même Slam dunk faisant l’unanimité. D’ailleurs, je vous invite à jeter un œil à l’article que j’avais écrit il y a quelques temps si vous voulez en savoir plus.

Mais revenons-en au sujet du jour. Ayant cherché un digne successeur de Slam dunk qui m’a fait vibrer à chacun de ses tomes, j’ai vite compris que je ne devais pas chercher un sentiment identique ou s’en rapprochant, mais plus un nouveau feeling. C’est comme ça que je me suis mis à découvrir les autres titres.

Aujourd’hui, c’est Deep3 qui paraît chez mangetsu, annoncé lors d’un tsukumi, autant vous dire que j’étais plutôt chaud. Le seul problème : le temps entre l’annonce et la sortie ! Heureusement pour moi j’ai pu lire le tome 1 sur un coin de comptoir de ma librairie et j’étais encore plus curieux de voir la suite.

Deep3 ne casse pas les codes du genre, on va suivre un héros, Damian Kawai, qui se rêve en joueur professionnel de NBO. Ce rêve, à la lecture des premières pages ne nous semble pas, à nous petits lecteurs, si impossible à réaliser que ça. Cependant très vite, Damian et nous-mêmes allons nous rendre compte que les choses ne vont pas vraiment se passer comme espérer.

Damian malgré ses réelles qualités et son talent souffre de YIPS, une sorte de trouble musculaire qui apparaît lors de séquence de stress intense qui entraîne une anxiété plus ou moins importante suivant les personnes touchées.

Mizuno Mitsuhiro nous offre donc une approche du basket avec un scénario plutôt classique que l’on retrouve dans le shonen sportif à savoir le héros qui va devoir affronter les échecs pour monter et gagner petit à petit les niveaux pour arriver au but ultime de son rêve. Mais ce scénario a cette particularité de nous proposer un héros souffrant du YIPS.  On va donc voir Damian composer avec ses troubles tout au long de cette histoire.

Ces deux premiers tomes, on ne va pas se mentir, ont un rythme plutôt rapide, surtout la transition entre le un et le deux qui – mangetsu a su être malin en sortant les tomes d’un coup – peut perdre le lecteur s’ils sont lus trop espacés. En effet, une énorme ellipse temporelle a lieu entre le tome 1 et le tome 2 qui peut, si on ne les lit pas forcément à la suite, faire penser qu’un tome entre le 1 et le 2 pourrait être présent, rien de gênant en soit mais le fait de proposer au lancement les 2 tomes évite la confusion à mon sens et c’est d’autant plus agréable pour le lecteur.

Comme dis plus haut, le rythme est rapide dans le second tome et sans trop spoiler, Damian lance sa carrière au États-Unis payé par la NBO. Je n’irai volontairement pas plus loin coté scénario pour vous laisser le plaisir de la découverte.

Coté coup de crayon, c’est très beau, on a des planches de phase de jeu plutôt bien détaillées et les expressions sont vraiment parlantes. Pour tout fan de basket, les poses iconiques de nombreux joueurs viennent nous frapper, l’influence de la NBA et de tout ce qui l’entoure et clairement le moteur de ce titre. Il suffit de voir les positions de dunk de Damian qui ne sont pas sans rappeler celle d’un jeune Angelinos au numéro 8. On retrouve également des similitudes physiques avec de nombreux autres joueurs et le dessin de Tobimatsu Ryosuke est vraiment très dynamique, l’immersion est totale.

Coté référence, les afficionados de basket s’y retrouveront. Outre les clins d’œil visuels avec les look et les physiques des joueurs et coach, on a droit à de nombreux mix de noms de joueur, la preuve en est avec Damian Kawai, je vous laisse le plaisir de les découvrir vous-même. Tout comme dans slam dunk, on y retrouve des look et nom d’équipe proche de celles de la NBA, là encore à vous de deviner qui est qui.

Vous l’aurez donc compris, dans une vibes totalement différente des autres titres basket disponibles, Deep 3 nous offre une nouvelle vision du basket et des barrières qui se dressent face à un joueur qui veut devenir pro.

Malgré quelques petites faiblesses qui sont peut-être du au lancement de la série ou au rythme très rapide pour un démarrage justement, on a énormément d’infos, quelque phase de basket et il n’y a pas de juste milieu. Cependant, c’est le début et on rencontre souvent ce genre de lancement pour ensuite trouver un rythme de croisière. Malgré tout, ce scénario ajouté à la partie graphique et au sujet traité apporte de belle promesse et une solide idée de base. À voir jusqu’à quel degré elle pourra être développée, je suis extrêmement curieux de voir ça. Deep 3 passe direct dans mes achats prioritaires et le prochain tome arrive vite, début décembre 2022 !

 


  • Titre : Deep 3 – Tome 1 et 2
  • Genre : Shonen
  • Editeur : Mangetsu
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2-38281-199-3 // 978-2-38281-111-5
  • Prix : 7.95€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.