Decorum – Tome 1

Decorum – Tome 1

Jonathan Hickman ? De la SF ? Curieux ! Mes dernières lectures du monsieur étaient les event House of X et Power of X qui m’avaient grandement accroché, puis la hype Hickman m’est passé avec la série East of West dont le dernier tome n’est toujours pas sorti et qui à chaque sortie me demande de relire la série tant c’est complexe et tant j’oublie la moitié des choses. Mais force est de constater que Hickman a le talent de savoir bien s’entourer comme sur EoW avec Nick Dragotta donc les planches et la couleur de Frank Martin me font voyager à chaque fois. Ici dans Décorum on retrouve Mike Huddleston qui nous offre un concept extraordinaire.

Pour l’histoire c’est du Hickman 100% spatial mais classique, une coursière spatiale livre un mystérieux colis d’un point B à un point A ou une assassin arrive du point C au point A qui n’est autre qu’un gangster notoire dans une discothèque. Placé ça sur Terre et voilà un pitch on ne peut plus classique sauf que autour de ca tout un univers nous est dépeint, Hickman dans ses grandes heures nous livre des schémas interplanétaires de construction, de colonisation avec des Conquistadors espagnols qui débarquent sur une plage ou les aztèques sont équipés de fusils lasers et de dinos! Voilà y a des dinos, je perds toute crédibilité !

Pour être honnête, j’avais commencé la série en VO mais le format chapitre ne se prête pas du tout au récit et à l’univers que Hickman nous offre ; bien trop complexe pour en dévoiler assez en 25 pages, c’est donc avec l’édition VF que je suis allé lire ça. Et force est de constater qu’en volume relié ça fonctionne parfaitement ! 

Pour revenir à l’histoire, notre coursière Neha va, à la suite d’un concours de circonstance et un assassinat au passage, se voir prendre sous l’aile de ladite assassin, Imogen. Elles vont donc faire route vers Tempest pour transformer Neha en assassin, car elle a ce truc spécial !

Comme je vous le disais, à coté de ça Hickman nous présente son univers de manière maline. Neha et Imogen vont voyager en mode visite guidée, ce qui va nous permettre à nous lecteurs de se familiariser avec les concepts, les mondes et les semblants de « politique » et « religion »,. C’est malin et efficace, car en parallèle de cette trame, d’autres sont “teasées” avec d’autre civilisation qui attise notre curiosité, bien que tout ne soit pas des plus clairs. La part de mystère est suffisamment bien dosée pour nous donner envie d’en savoir plus. L’univers est posé, c’est parfait, ça fonctionne.

Ce qui fonctionne encore plus à mes yeux, c’est le travail de Mike Huddleston. Clairement vous n’êtes pas prêts. Vous allez clairement prendre un billet gratuit vers un voyage artistique aussi complexe qu’éblouissant, passant du crayonné à la peinture, à la colo numérique, le mélange est extraordinaire les pages sont mélangées à du récit classique et à de la BD. On se rapproche d’un vrai roman graphique comme je l’imagine un objet hybride entre BD et roman classique agrémenté d’illustrations plus belles les une que les autres, des pages encyclopédiques remplies d’idées et de concepts.

Un savant mélange d’idée et d’envie rythmé par un récit complexe et à la fois facile d’accès. Je ne peux que vous recommander ce tome 1 qui pour moi est à lire absolument !


  • Titre: Decorum – Tome 1
  • Broché : 160 pages
  • Editeur : Urban Comics
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 979-1026821601
  • Prix : 21€

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.