Toxiqie 1Avec Toxique, Wetta nous offre encore une fois un comic loin de la production des super-héros en collants. Le propos du volume, loin d’être ambitieux, se définit comme un hommage aux bonnes vieilles séries Z. Vous me connaissez, ça ne pouvait pas me laisser indifférent.

Toxique, c’est l’histoire de Simon Fisher, un homme injustement condamné à la prison. Avec son co-détenu, il va apprendre la sorcellerie. Et lorsqu’il est condamné à mort pour avoir tué un autre détenu en défendant son mentor, sa pratique de la magie noire va lui permettre de fusionner avec les gaz mortels. Il va dès lors devenir un instrument de vengeance.

Toxique2Sans être d’une originalité fabuleuse, le scénario d’Adam Cheal tient la route et, plus que tout, ses promesses. Toxique est un vrai moment de série Z à la trame manichéenne mais remplissant à merveille le cahier des charges. Évidemment, impossible de ne pas faire le parallèle entre les origines de Simon Fisher et celles d’Horace Plinker dans Shocker, mais ça sent plus l’hommage que le plagiat.

Les dessins sont signés Al Rodriguez avec des dessins additionnels de Joel Cotejar. Et c’est dommage de ne pas savoir qui a fait quoi ! Autant la partie principale de l’histoire semble tout droit sorti des années 90/2000, que j’apprécie moyennement, autant j’ai adoré le style du flash-back narrant l’origine de Toxique. Là, on a vraiment l’impression de se retrouver dans un univers glauque et crade qu’on a pu rencontrer dans la cave d’Herbert West.

Toxique3Encore une fois, le pari est réussi pour Wetta avec un comic indépendant sortant des sentiers battus. Les intellos de la B.D vous diront que ce n’est ni culte, ni inoubliable, et pointeront les défauts. Je préfère me concentrer sur un bon moment de lecture, à savourer une bière à la main en mangeant du pop corn !

Catégories : Quick Chroniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline