Même si elle en est indépendante, la série Joe Golem, Détective de l’Occulte a beaucoup en commun avec l’univers de Hellboy, à commencer par son auteur. Avec un côté Pulp entièrement assumé, ce Tome 1 promet beaucoup de choses.

En 1955, à New York, 30 ans après qu’une partie de la ville ait été submergée par les eaux, un être s’éveille.

10 ans plus tard, Joe golem, détective privé, accepte une affaire de disparition d’enfants. Une mystérieuse créature kidnappe des gamins pour les faire disparaître sous les eaux. D’un autre côté, des noyés ressurgissent. Ce sera à Joe et à son mentor Simon Church de démêler ces histoires.

Co-créé et écrit par Mike Mignola et le romancier Christopher Golden, Joe Golem transpire le pulp par tous ses pores. Joe, à la mémoire vacillante et ne sachant pas vraiment qui il est, est le parfait prototype du privé des années 50/60 tel que l’ont rêvé Raymond Chandler et consorts. Fort, taciturne, c’est sans mal qu’il arrive à séduire la belle Lori tout en faisant l’unanimité parmi ses élèves.

Cet homme hanté par les visions d’un autre temps et s’opposant au surnaturel, sans peur, dans un New York des années 60 aux accents steampunk, fait tout pour réveiller cette fibre nostalgique. Pour le coup, c’est une fois de plus un comic traité à la sauce roman noir et mâtiné de fantastique. Magie et technologie font bon ménage pour nous proposer une/des histoire(s) carrément polar. Malheureusement, les intrigues secondaires, notamment les retours dans le passé, plombent un peu la lecture par leur inutilité, le pot-aux-roses étant rapidement dévoilé. C’est un peu dommage car ça nuit à l’histoire principale.

Patric Reynolds propose des planches au design sobre, voire un peu suranné. Le dessin est chargé, l’encrage appuyé pour renforcer le côté sombre de l’histoire. Les couleurs de David Stewart renforcent d’ailleurs cette vision pessimiste de l’histoire par une palette là encore très sombre. Plus qu’un comic U.S on a parfois l’impression d’être face à une B.D Européenne.

Bien ancré dans sa niche “pulp” ce comic tient ses promesses. On sait ce qu’on a acheté et on n’est [quasiment] pas déçu. Sans être inoubliable, la lecture en reste agréable pour un moment d’évasion.

Titre : Joe Golem, Détective de l’Occulte : Tome 1


  • Titre : Joe Golem, Détective de l’Occulte : Tome 1
  • Album: 144 pages
  • Editeur : Delcourt (16 mai 2018)
  • Collection : DEL.CONTREBANDE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 275609322X
  • ISBN-13: 978-2756093222
  • Prix : 15.95€

    
HISTOIRE
75%
   
DESSIN
80%
    
COLORISATION
75%
    
CARACTÉRISATION
85%
    
AMBIANCE GLOBALE
85%

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline