The Plot : 1674

The Plot : 1674

Après s’être penchés sur l’année 1974 avec le premier Tome, retrouvons The Plot pour un Tome 2 qui se penche sur les événements de 1674 et l’origine de la malédiction des Blaine.

Car dans leur petite bourgade, en cette sombre année 1674, la vie est dure. Rien à manger, des récoltes maigres (quand il y en a) et un climat oppressant, les villageois ne sont pas vraiment à la fête. Le chef de leur village, un ancètre des Blaine, a une nuit une illumination ! Il est conduit vers les marécages où une créature lui fait une proposition « Pour recevoir, il faut d’abord donner ». C’est ainsi qu’il finit par offrir en sacrifice aux marais l’un des villageois et maudit tous les Blaine qui vont le suivre sur des générations.

De retour en 1974, Chase, McKenzie, Zach et Reese sont coincés dans le manoir Blaine par une tempête qui fait rage sur Cape Augusta. Comme si ça ne suffisait pas, les eaux montent, empêchant toute fuite et l’eau s’infiltre même dans le manoir qui commence à être inondé. Chase, lui, a des visions : son frère, son père et une grande partie des Blaine qui l’ont précédé viennent le visiter, le tout orchestré par la créature de boue du marais qui vient réclamer son dû.

Changement de rythme et d’ambiance pour ce second volet, toujours par Tim Daniel et Michael Moreci. Là où le premier volume s’engluait dans la vase et les secrets, ce Tome 2 nous propose de révéler tous les aspects du pacte passé par la famille Blaine. Il fait également la part belle à Chase, qui est le véritable fil rouge de l’histoire et erre de rencontres en rencontres avec ses ancêtres fantomatiques. Mis à part la première séquence en 1674, fidèle au rythme du premier Tome et transition parfaite entre les deux volumes, le rythme de narration s’accélère. On contemple beaucoup moins et on suit les personnages, emportés à la vitesse de l’orage qui leur tombe dessus, au propre comme au figuré. Les auteurs arrivent également à jouer avec la temporalité de la narration et des révélations, ce qui rend une seconde lecture nécessaire. Malin.

Au dessin, Josh Hixson ne se contente pas de nous resservir l’ambiance gluante du Tome 1. Là, on est trempé jusqu’aux os en lisant cette conclusion. Oui, lecteur, tu auras l’impression d’avoir les doigts dans l’eau quand tu tourneras les pages, tellement l’artiste a du talent. On peut toujours lui reprocher de mettre l’accent sur les décors et l’ambiance, plus que sur les personnages, traités finalement secondairement. Mais j’avoue qu’en matière d’ambiance, je suis fan. Le travail des encrages et des couleurs nécessite de bien regarder chaque case pour ne rien rater et pour essayer de comprendre l’effet qu’elles peuvent avoir sur le lecteur.

Conclusion de l’histoire de la famille Blaine que ce Tome 2 qui vient nous en mettre plein la vue. Si vous avez aimé le premier, vous vous laisserez emporter par le rythme de ce second opus qui confirme son positionnement de B.D d’horreur.


  • Titre: The Plot Tome 2 : 1674
  • Broché : 136 pages
  • Editeur : HiComics
  • ISBN: 9782378871406
  • Prix : 19.90€

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.