Dans le sens du vent – Tome 01 – Nord-Nord-Ouest

Dans le Sens du Vent

Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, nous allons parler d’un tout nouveau manga qui est, à ce jour, mon coup de cœur de l’année : Dans le Sens du Vent d’Aki Irie, dont le premier tome est paru chez Soleil Manga en février dernier.

         Le récit se déroule dans un monde proche du nôtre, à un petit détail près : certaines personnes ont des pouvoirs extrasensoriels. C’est le cas du personnage principal, Kei, qui a la faculté d’entendre parler les machines. Et cette aptitude lui est très utile pour le petit boulot de détective privé qu’il effectue : les machines lui donnent bon nombre de conseils et d’indices sur la marche à suivre pour retrouver les personnes portées disparues.         

Japonais parti vivre chez son grand-père en Islande, après la mort de ses parents, il a laissé son petit frère dans son pays natal, chez son oncle et sa tante. Cependant, au cours de l’histoire, et après avoir échoué à joindre sa famille japonaise, il va mener l’enquête et découvrir plusieurs événements récents qui vont le conduire à partir à la recherche de son petit frère.

         La grande force de ce manga, c’est la caractérisation des personnages. Ils sont tous à la fois très simples, tout en ayant chacun une petite part d’étrangeté qui les rend intéressants, attachants et singulièrement humains. Aucun d’entre eux n’est un archétype de personnage comme c’est souvent le cas, particulièrement dans les manga. Ils sont tous foncièrement banals et ont cette petite particularité qui les différencie les uns des autres comme de parfaits êtres humains.

Les principaux protagonistes étant Kei – dont j’ai déjà parlé – un jeune homme expatrié tout ce qu’il y a de plus lambda, qui mène sa vie en cherchant à gagner de l’argent comme tout un chacun ; et Jacques, son grand-père, calme et serein mais aussi séducteur et dragueur compulsif.

         L’intrigue d’Aki Irie se tient bien de bout en bout, nous menant petit à petit d’enquête en enquête, même si dès la seconde partie du tome débute une investigation qui prendra de l’ampleur par la suite. La scénariste mêle aussi bien le drame, le suspense, l’action et l’humour. Et en ce qui concerne le visuel, elle n’est pas en reste.

En effet, ses dessins sont vraiment très accrocheurs, que ce soit les différents personnages ou les splendides panoramas islandais. Ce tome se lit très agréablement, et j’ai hâte de voir la sortie du second tome pour pouvoir me replonger dans cet univers.

         Par ailleurs, en terme d’objet, Soleil Manga nous livre ici un superbe ouvrage avec une couverture très travaillée, une illustration d’Irie très picturale et une texture granuleuse donnant à l’ensemble une impression de toile de peinture. La quatrième de couverture, quant à elle, plutôt que de nous présenter un habituel résumé nous présente des objets du quotidien de Kei avec leur nom islandais.

         Je ne peux donc que vous conseiller ce premier tome et j’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à découvrir cette histoire !

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


 

    
HISTOIRE
90%
   
DESSIN
95%
    
CARACTÉRISATION
100%
    
AMBIANCE GLOBALE
95%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.