Classe de Mer

Classe de Mer

j’ai pas souvenir de mots que j’ai pu employer, insultes ou plaintes. Mon copain du train est le seul à leur demander d’arrêter, implorant. Il ne peut rien faire contre leur détermination. »

Classe de Mer chez Les enfants rouges

Qui n’a pas rêvé étant enfant de partir en classe de mer avec sa maîtresse et ses copains d’école ?

Benjamin Taieb traite le harcèlement scolaire à travers un jeune garçon nous confiant son calvaire quotidien avec ses meilleurs amis… meilleurs pour la maltraitance, c’est certain… moins pour l’amitié !

Une confidence au présent qui nous raconte le passé douloureux et étouffé, comment crier tout haut ce que personnes ne voit ?

Un récit intimiste qui se dessine avec le crayon

Noir et délicat de Marie Eyquem. C’est avec beauté et douceur que nous vivons là traumatisme et la violence qui se jouent au fil des pages. Et même si la couleur s’invite, en majorité du bleu, ça n’enlève rien au drame, certains passages usent de la métaphore avec brio.

Il y’a toujours une forte tête pour désigner un souffre-douleur, malheureusement le plus fort à toujours plus de succès alors il est logique de le suivre gaiement, même si aujourd’hui on parle plus du harcèlement scolaire, le constat et malheureusement affligeant.

Les 2 auteurs ont su livrer un album intimiste et fort à découvrir et à partager sans hésitation.

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.