C’est toujours à la sortie d’un film sur les écrans que les éditeurs décident de nous bombarder de recueils sur les aventures du héros ayant le premier rôle. Avec la sortie du film prévue pour très bientôt, nous allons aujourd’hui aborder l’histoire de Captain Marvel… Non, pas elle/lui, le premier Captain Marvel, connu aussi sous le nom de Shazam! pour une anthologie exhaustive.

Le sorcier Shazam a choisi un jeune garçon, Billy Batson, pour lui transmettre les qualités et dons inhérents à de grandes figures mythologiques. Les initiales de ces figures composent le nom du sorcier :

Salomon, pour la sagesse

Hercule, pour la force

Atlas, pour l’endurance

Zeus, pour la puissance

Achille, pour le courage

Mercure, pour la vitesse

En prononçant ce nom, Billy devient le mortel le plus puissant de la Terre : Captain Marvel.

Au fil de ses aventures, Billy combattra son adversaire de toujours, le Docteur Sivana et rencontrera sa némésis en la personne de Black Adam. Mais tout ne sera pas que batailles pour lui, car il retrouvera sa sœur perdue de longue date, Mary, ainsi qu’un ami qu’il viendra à considérer comme son frère, Freddy Freeman. Il partagera ses pouvoirs avec eux et Captain Marvel, Mary Marvel et Captain Marvel Jr formeront la formidable famille Marvel.

Famille. Le mot est lâché. C’est la tout l’intérêt et tout ce qui fait le cœur même des aventures de Captain Marvel : la bonté et la grandeur d’âme de tous ces personnages qui, en dépit de l’adversité, réussissent à surmonter les épreuves pour devenir une véritable famille. Leur bonté et leur compassion leur permettront même de pardonner à Black Adam et de l’accepter en tant que (anti-)héros.

Parmi les personnages orbitant autour de Captain Marvel, nous trouvons donc :

Mary Marvel (Mary Batson, plus tard Mary Bromfield), la sœur de Billy avec qui il partage ses pouvoirs.

Captain Marvel Jr (Freddy Freeman), un jeune vendeur de journaux à la criée, handicapé, à qui Billy a donné une partie de ses pouvoirs afin de le sauver. Pour se transformer il doit crier « Captain Marvel ».

L’oncle Dudley, un ancien escroc, adopté par les trois personnages sus-cités. Il n’a aucun pouvoir mais revêt lui aussi le costume rouge à l’éclair doré des Marvel, pour assister les trois héros dans leurs tâches.

Mr Tawny est, à la base, une peluche de tigre. Au fil du temps il évoluera en tigre humanoïde doté de la parole.

Eugène Choi, Pedro Peña et Dana Dudley, les enfants recueillis par le couple Vasquez dans la dernière version de Shazam!. Ces trois enfants partagent également les capacités de Captain Marvel.

Comme indiqué plus haut, certains ennemis sont récurrents dans toute l’histoire de la Famille Marvel :

Le Docteur Sivana, prototype du savant fou, il tente de conquérir le monde et en est à chaque fois empêché par les Marvel. Fait relativement cocasse, il est également entouré d’une famille partageant ses ambitions.

Black Adam est le premier mortel à qui le sorcier Shazam a offert ses pouvoirs. Devenu ivre de puissance, Shazam dut le bannir de la Terre. À son retour, cinq mille ans plus tard, la Famille Marvel l’a combattu et vaincu plusieurs fois. Devenu au fil du temps un héros/anti-héros. Reste à savoir comment il sera utilisé dans la nouvelle série.

Captain Nazi est le premier super adversaire de Captain Marvel, au temps de l’âge d’or. Son nom parle pour lui!

Ibac, comme Shazam, est un acronyme de plusieurs figures du folklore (Ivan le terrible, Borgia, Attila et Caligula). Sa faculté à se transformer est, comme pour Captain Marvel, liée à la prononciation de son nom à haute voix.

Crée il y a presque 80 ans, en 1940, par Bill Parker et CC Beck, Captain Marvel a traversé les époques depuis l’âge d’or jusqu’à aujourd’hui. Évidemment, le ton des scenarii a évolué en même temps que la société, mais sans jamais perdre cette touche d’innocence enfantine qui en a fait le succès. Publié originellement par Fawcett, il a complètement intégré l’univers DC par la suite, par un savant mélange de ton toujours égal et de rencontres avec les différents héros de l’éditeur.

Comme tout héros « positif », la période des années 80/90, avec la domination du style Grim n’gritty, s’est avérée très compliquée pour la Famille. Néanmoins, il est nécessaire de souligner le graphic novel The Power of Shazam, et la série qui l’a suivi, par Jerry Ordway, comme une véritable renaissance pour le héros. Comme l’anthologie est bien faite, vous aurez la possibilité de le lire, car il est inclus.

Ce qui est également inclus, c’est le premier numéro de la série Shazam!, sortie début 2019 et déjà disponible. La vie de Billy se réfère au nouveau statu quo qui avait été mis en place ces dernières années, où il partageait sa vie, ses pouvoirs et sa famille d’accueil avec d’autres orphelins.

Si Captain Marvel semble toujours le même au fil des décennies, le dessin, lui… n’a pas beaucoup changé pendant très longtemps. De l’âge d’or à l’âge de bronze des comics, c’est toujours un graphisme un peu simple qui a dominé. Pour ne pas effaroucher le lecteur lors du changement d’éditeur, certainement. C’est au milieu des années 80 que la façon de dessiner les aventures de Shazam a évoluée, pour adopter un graphisme plus en phase avec son époque. Malgré tout, c’est encore une fois The Power of Shazam qui a défini ce que serait la « bonne » façon de dessiner les aventures de Billy et toute sa famille : un mélange de trait comics et cartoony. C’est d’ailleurs ce qui a encore été retenu pour la nouvelle série de 2019.

Marvel, Marvel… Eh oui, on parle beaucoup de Marvel pour un héros DC. Sans revenir sur les années de procès entre les deux gros éditeurs, nous dirons juste que la création du héros est antérieure à la création de la Maison des Idées. D’ailleurs, en parlant de procès, DC en avait déjà intenté un à Fawcett lors de la publication des aventures du Captain dans les années 40 pour le plagiat de Superman. En parlant du grand bleu, je vous conseille également le volume Superman/Shazam : premiers coups de tonnerre.

Beaucoup de choses à dire pour cette anthologie, donc, qui, comme je l’ai déjà spécifié, est vraiment complète et permettra à tout le monde d’en savoir plus sur un héros, et sa famille, peu connu chez nous. Ça vous permettra également d’en apprendre un peu suite au film sortie le 3 avril 2019.


  • Titre : Shazam Anthologie
  • Album: 416 pages
  • Editeur : Urban Comics (29 mars 2019)
  • Collection : DC Anthologie
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 9791026819448
  • Prix : 25

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
75%
    
COLORISATION
70%
    
CARACTÉRISATION
85%
    
AMBIANCE GLOBALE
85%

Catégories : Reviews VF

Inline
Inline