Encore? Encore Locke & Key, me direz-vous?! Eh bien, oui! Avec un programme de parution hyper serré permettant de bénéficier d’un Tome par mois, Hi Comics fait en sorte que la pression ne retombe pas. Pour le plus grand bonheur des fans [dont moi-même, vous le savez, vous qui lisez mes chroniques avec attention et avidité]. Un seul problème se pose à moi, lectrice, lecteur : j’ai déjà dit ô combien je trouvais cette série géniale. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir vous raconter de plus sur ce Tome 4…?

C’est toujours le pugilat permanent à Lovecraft. Enfin, surtout entre les forces du mal (Zack) et la famille Locke (les enfants). De nouvelles clefs font leur apparition et Ty, Kinsey et Bode sont sur la brèche, les utilisant tout à tour. Sauf qu’ils perdent un peu le sens des réalités les mômes! Enfin, surtout les deux derniers. Ils s’en vont raconter et expérimenter les pouvoirs des clefs avec leurs amis respectifs, et ça, c’est jamais bon. À côté de ça, l’étau semble se resserrer de plus en plus autour de Zack, dont “l’identité secrète” ne tient plus qu’à un fil.

Dans ce tome 4, les clefs deviennent un élément secondaire de l’intrigue. Elles sont réduites à leur plus simple utilisation : un objet qui est passé du stade de fantasmagorique à banal. C’est un gros jouet qu’on utilise avec les copains. C’est sur les personnages, principaux et secondaires, que Joe Hill concentre son attention. Si Bode est toujours aussi insouciant, Kinsey se révèle être une véritable tête brulée, pour enfin se rendre compte que d’ôter la peur et les larmes de sa personnalité n’était pas la meilleure idée qu’elle ait eu. De son côté, Ty mûrit. Il entre dans l’âge adulte et découvre le poids des responsabilités qui pèsent sur ses épaules. C’est à lui d’assurer la confidentialité, mais aussi la sécurité des différentes clefs. Plus que tout, c’est surtout à lui qu’incombe la tâche de protéger sa famille.

 Si précédemment j’ai émis des réserves sur la patte de Gabriel Rodriguez au dessin, il donne dans ce volume une vraie leçon d’arts. En changeant régulièrement son style, au gré de l’histoire et du personnage qui perçoit le cours des événements, Rodriguez montre l’étendue de son talent. Ça se vérifie facilement dans le premier et le dernier épisode du volume. C’est malin! Qu’est-ce que je vais pouvoir dire de mal sur la série, moi, maintenant?

Vous l’aurez compris, on atteint ici des sommets dans ce qu’un comic peut nous proposer. Si la perfection n’est pas de ce monde, Locke & Key est ce qui s’en rapproche le plus.


  • Titre :Locke & Key Tome 4 : Les Clés du Royaume
  • Broché: 168 pages
  • Editeur : Hi Comics (22 août 2018)
  • Collection : COMICS
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 9782378870607
  • Prix : 17,90€

    
HISTOIRE
95%
   
DESSIN
95%
    
COLORISATION
90%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
100%

Inline
Inline