Après un Tome 1 qui m’avait fait bonne impression, je me suis attaqué au Tome 2 de Le Fulgur : Les Survivants des Ténèbres.

On retrouve tout l’équipage du bathyscaphe, toujours piégé dans une mer sous la mer et aux prises avec un Mosasaure. Loin de jouer les asticots au bout de la ligne, les occupants du sous-marin décident de se battre de façon à surmonter cette épreuve. Et ils y arrivent ! [Vous en doutiez ?] Continuant alors leurs péripéties, ils arrivent en vue d’une île pourvue de végétation, mais qui pourrait surtout être le chemin vers leur salut.

Christophe Bec continue de nous raconter les aventures de ces explorateurs, en respectant la ligne directrice du premier Tome. On nage en pleine histoire « à l’ancienne », en mettant l’accent, cette fois, sur un côté exploration et aventures plus poussé. D’observateurs, les protagonistes sont devenus acteurs de leur propre histoire et prennent les problèmes à bras le corps. Du coup, le rythme du volume s’en trouve augmenté, ce qui n’est pas fait pour me déplaire.

Les dessins de Dejan Nenadov sont dans la veine du premier Tome, gardant cet aspect très fouillé dans le remplissage des cases. Son storytelling s’est vu adjoindre des splash pages, ou demi-splash pages qui renforcent le rythme de lecture, soulignant le côté aventures de ce Tome 2. Je n’ai pas retrouvé l’immobilisme de certains personnages que je déplorais sur le précédent volume, ce qui a rendu la lecture encore plus agréable.

À noter, un carnet de croquis est offert avec la B.D, qui nous laisse apprécier le talent de l’artiste.

Digne successeur du Tome précédent que ce volume, mettant l’accent sur l’action, plutôt que la contemplation. Encore une fois, j’ai refermé la B.D en ayant hâte de lire la suite afin de clore l’histoire du Fulgur.

 

 

 

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline