Super Sons – Tome 4

         Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, aujourd’hui, nous allons parler du tome 4 de Super Sons (voir tome 1, tome 2, tome 3)qui devait sortir le 17 avril chez Urban Comics (mais qui sera sans aucun doute repoussé, vu les circonstances actuelles) !

         Ce quatrième tome comprend plusieurs chapitres divers. Tout d’abord, le récit achat de dernière minute, paru originellement en fin 2016 et déjà publié dans le kiosque Batman récit complet n°4 en décembre 2017. Il s’agit d’une petite histoire d’une dizaine de pages se déroulant à Noël dans laquelle les Super Sons (et les Super Papas) parviennent à fêter le réveillon malgré les aléas de la vie de justiciers. Bien que ce court épisode soit sympathique, je ne comprends pas trop la pertinence de placer un chapitre aussi ancien (et déjà paru dans une autre publication) dans ce tome-ci.

         Après cela, le tome nous propose le chapitre annual de la série Super Sons dans laquelle évoluent contre toute attente les Super Pets. En effet, on ne verra que très peu Damian et Jon dans l’épisode au profit de Krypto, Titus, la Bat-Vache, le chat Éclair et le perroquet de Plastic Man. Leur mission consistera à enquêter sur l’enlèvement de plusieurs animaux dans la ville de New York ; mission dont devaient s’occuper les Super Sons qui arriveront cependant après la bataille. L’histoire de Patrick Gleason est très sympathique et ce lit très vite (du fait du manque de dialogue évident entre les animaux), le plus important ici étant les dessins de Paul Pelletier accompagné à l’encrage par Cam Smith et à la couleur par le studio Hi-Fi. Au final, l’annual est très bon, mon seul regret étant de ne voir que très peu les deux enfants, ce qui est vite compensé par l’arrivée des Super-Animaux.

         Enfin, le tome nous présente les épisodes 13 à 16 de la série Super Sons scénarisés par Peter. J. Tomasi et illustrés par Carlo Barberi et Art Thibert (épaulés par Brent Peeples et Scott Hanna pour le dernier chapitre). Divisé en deux courtes histoires, on y voit tout d’abord un affrontement entre les Super Sons et la mère de Damian, Talia Al Ghul ; avant de voir le retour de leur premier ennemi, l’armure Amazo. Et, grande première, les Super Sons réussissent à s’en sortir par eux-même. Si vous avez lu les reviews des précédents tomes, vous savez que l’un des plus gros reproches que je faisais à la série était de ne jamais voir les deux protagonistes réussir à vaincre leur adversaire sans l’aide de personne.

Même si je dois admettre qu’ici j’ai eu un peu peur, en voyant apparaître Cyborg dans le chapitre 15, mais finalement Damian et Jon affrontent Amazo sans son aide. Franchement, c’est plaisant d’enfin les voir vaincre l’adversité ensemble et sans Deus Ex Machina, car c’est pour moi l’intérêt premier de mettre en place ce genre de série.

         Par ailleurs, le seizième chapitre marque la fin de la série Super Sons Outre-Atlantique, mais Urban ne semble pas annoncer ce tome 4 comme le dernier tome de la série. Il est donc fort possible qu’un tome 5, contenant la série Adventures of the Super Sons, voit le jour d’ici quelque temps. D’autant plus probable quand on sait que la série est à nouveau réalisée par Peter J. Tomasi et Carlo Barberi (ainsi que Art Thibert pour les premiers chapitres). En tout cas, que ce soit sous la forme d’une nouvelle série ou d’un tome cinq, j’ai hâte de retrouver les deux jeunes justiciers pour une nouvelle aventure ! Encore plus après ce très bon quatrième opus !

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


  • Titre : Super Sons, Tome 4 “La fin de l’innocence”
  • Broché: 160 pages
  • Editeur :Urban Comics (devait sortir le 17 avril 2020)
  • Collection : DC Rebirth
  • Langue : Français
  • ISBN-13:979-1026824565
  • Prix : 14,50€

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
75%
    
COLORISATION
85%
    
CARACTÉRISATION
80%
    
AMBIANCE GLOBALE
80%
        

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.