Star Trek – Compte à Rebours

         Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, on poursuit notre petit tour des comics à lire afin de mieux appréhender la série Star Trek – Picard. Et aujourd’hui, on va parler d’un des rares ouvrages parus en France : Star Trek Compte à Rebours, sorti chez Delcourt en octobre 2009.

         Si vous suivez un peu l’actualité de Star Trek, vous n’êtes certainement pas passer à côté de la sortie récente d’une nouvelle série intitulée Star Trek – Picard. Comme son nom l’indique, cette série suit le personnage interprété par Patrick Stewart : Jean-Luc Picard. Cette dernière se déroule plusieurs années après la tentative de sauvetage de l’Empire Romulien par l’ancien capitaine de l’Enterprise. Le comic servant de préquel au film de J.J. Abrams sorti en 2009, on retrouve les personnages apparaissant dans ce dernier comme l’ambassadeur Spock ou encore Nero et son équipage. Néanmoins, l’histoire se déroulant au 24ème siècle, nous retrouvons aussi plusieurs membres de l’U.S.S. Enterprise-D, tel que Data, LaForge, Worf et, bien entendu, Picard lui-même.

         Dans le récit du comic Star Trek – Countdown (ou Compte à Rebours en français), nous suivons la brève alliance formée entre le capitaine du vaisseau minier romulien, Nero, l’ambassadeur Spock, le capitaine Data et l’Amiral Jean-Luc Picard afin d’éviter à la supernova du système Hobus de dévaster tout l’Empire Romulien. Durant la première partie (les deux premiers chapitres), nous les voyions tenter de prévenir tout le monde de la menace que représente l’étoile. Cependant, le Sénat Romulien et le Conseil Vulcain ne prennent pas au sérieux les hypothèses du groupe ; et le temps de mettre en place une mission secrète pour stopper la supernova, il est malheureusement trop tard pour sauver Romulus. Toute la seconde partie (les deux derniers chapitres), nous observons le revirement de Nero et sa tentative de nuire à ceux qui n’ont rien fait, l’ambassadeur Spock en tête de liste. Le récit se termine bien évidemment avec la singularité qui envoie le Narada de Nero et le vaisseau de Spock dans le passé (scène que l’on peut aussi voir dans le film Star Trek de 2009).

         Au scénario, on retrouve une nouvelle fois Mike Johnson, accompagné de Tim Jones, et le récit est tiré d’une idée de Roberto Orci et Alex Kurtzman (les scénaristes du film de J.J. Abrams). L’intrigue nous apporte quelques éclaircissements sur la situation avant que Spock et Nero ne débarquent à l’époque du capitaine Kirk. On comprend ainsi mieux comment la situation a pu finir par détruire Romulus, pourquoi personne n’a agi avant cela et pourquoi Nero déteste Spock à ce point. Qui plus est, si vous appréciez Star Trek – La Nouvelle Génération, cela vous permet de voir ce que sont devenus les membres de l’Enterprise à la suite de la série et du film Star Trek Némésis.

         Pour ce qui est des illustrations, c’est l’artiste David Messina qui s’en occupe. Son style est assez particulier : autant j’apprécie énormément son travail sur les couvertures et sur les scènes spatiales, autant le reste a l’air un peu fait à la va-vite et semble bien moins peaufiné. Heureusement, les couleurs de Giovanna Niro (épaulée par Messina et Paolo Maddaleni) dynamisent agréablement les dessins, et rendent splendides les vaisseaux, les scènes spatiales et les grands espaces.

        Un récit sympathique, loin d’être parfait, mais assez intéressant. Ce comic a surtout l’avantage de nous présenter un récit avec Picard et son équipage, aux côtés de l’ambassadeur Spock. Je ne sais pas s’il est tout à fait raccord avec la série Star Trek Picard (notamment au niveau de la situation de Data après Némésis), même si Alex Kurtzman étant à la fois à l’origine du scénario du comic et de la création de la série sur Picard, il est possible que tout soit parfaitement lié. Par ailleurs, le comic nous permet d’en voir un peu plus sur la supernova qui a détruit Romulus et sur la tentative de Picard de sauver un Empire, malgré les griefs qui les opposent.

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


 

  • Titre: Star Trek – Compte à Rebours
  • Album : 98 pages
  • Editeur : IDW Publishing
  • Collection : Delcourt
  • Langue : Français
  • Prix : 14€50
 

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
70%
    
COLORISATION
85%
    
CARACTÉRISATION
85%
    
AMBIANCE GLOBALE
75%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.