No Zombies Tome 2 : Le livre de Cassandra

No Zombies Tome 2

Zombie, je t’aime, zombie je t’adore. J’aurais voulu être un zombie. Joe, le zombie.

Tous ces grands classiques de la chanson française n’ont absolument rien à voir [et en plus n’existent pas, mais ça m’amuse] avec le titre dont on parle aujourd’hui : No Zombies Tome 2 : Le livre de Cassandra.

Les no zombies continuent leur route dans le monde d’après. Joseph, Cassandra et Ruben poursuivent leur pèlerinage pour distribuer le vaccin anti-zombie auprès de toutes les communautés qu’ils rencontrent. Mais là, ça ne va pas fort pour Cassandra. Ses souvenirs de sa période zombie refont surface et elle se remémore les horreurs qu’elle a commise. Ça ne va pas aider notre petit groupe à se faire accepter par une nouvelle communauté, peuplée principalement d’adolescents et auxquels il va falloir faire la preuve de l’efficacité du vaccin. Surtout que Cassandra va se retrouver sans ses compagnons disparus. Entre les murs du camp, ses instincts zombies vont réapparaitre.

Olivier Peru signe le scénario de ce second Tome de la série. Il fait directement suite au Tome 1 et en reprend les grandes ficelles, s’attardant néanmoins longuement sur son personnage principal. Logique. On se rend alors compte que si le vaccin fonctionne, il ne résout pas tous les problèmes liés à la résurgence des souvenirs zombies. Surtout lorsqu’on s’en est pris à ses proches. Cassandra apparaît alors comme une femme forte, mais brisée par ses actes. Surtout, on sent qu’elle est au bord du gouffre et que seule sa mission la retient d’en finir. Sur le développement de la saga, Peru introduit de nouveaux éléments s’imbriquant avec ce qu’on connaît déjà. Si le volume peut se lire seul, le scénario prend encore plus de sens lorsqu’on a lu le Tome précédent.

On retrouve Benoît Dellac au storyboard et Eevgeniy Bornyakov au dessin, là encore comme pour le volume précédent. Pas de surprise graphiquement, on est dans le même univers et, une fois de plus, ça renforce la cohérence de la série. Les plans panoramiques sont moins présents mais le dessinateur a su corriger les quelques défauts du Tome précédent, notamment sur les plans rapprochés. Les couleurs de Simon Champelovier, présent également sur le Tome 1,  sont, là encore, signe de cohérence. Il reprend quelques astuces déjà vues sur le premier volume tout en utilisant une palette qui m’a semblé moins large qu’auparavant.

On reste dans le grand public avec cette série. Pour ceux qui regardent The Walking Dead et les films de zombies de Netflix. Néanmoins, on sent une vraie évolution et pour une fois, on retrouve des personnages d’un album sur l’autre (chose assez rare dans les séries supervisées par Jean-Luc Istin). De même, le fait de garder la même équipe créative permet de ne pas perdre le lecteur et d’établir encore plus l’univers de la série. À suivre dans Le Livre de Lila.


  • Titre : No Zombies Tome 2 : Le livre de Cassandra
  • Album: 64 pages
  • Editeur : Soleil
  • Collection : Fantastique
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782302093027
  • Prix : 14,95€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.