Mages – Tome 6 : Yoni

Mages – Tome 6 : Yoni

Après Eragan dans le Tome 2, intéressons-nous à un nouveau mage runique des Terres d’Arran en la personne de Yoni, héros du Tome 6 de la série de fantasy Mages.

Yoni est un mioche vivant dans un village perdu de l’empire de Dumi. En tant que fils de runiste, il est déjà fort doué dans la matière, ce qui lui joue parfois des tours. Cependant, il a un rêve : faire combattre un de ses golems dans l’arène pour gagner assez d’argent afin de sauver sa pauvre mère malade. Mais son père refuse catégoriquement de construire des golems de combat. Un beau jour, le village subit les assauts de puissants golems, ne laissant en vie que Yoni et son chien.

Nicolas Jarry et David Courtois nous proposent un scénario à quatre mains pour cet opus de Mages. En partant d’une histoire classique d’enfant qui ne comprend pas son père, puis qui assiste à la mort de tous ceux qu’il connaît, pour finalement réaliser ses rêves sous la férule d’un vieux mentor, les auteurs arrivent à nous accrocher. Quoi que je ne sois pas sûr que “vieux mentor” s’applique vraiment à Disha, qui assure ce rôle.

Pour une fois, on n’a pas un (trop) sale mioche comme héros. Même si c’est un vrai casse-pieds, dans ses idées arrêtées et sa façon d’être, Yoni laisse transparaître l’adulte qu’il sera plus tard, chose assez rares chez les gamins de papier. Même si pour moi le personnage le plus réussi est Shawar, le chien de combat cabot-chard [désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher]. Je mentionnerai particulièrement la page 25 où Yoni, fou de douleur suite à la perte de tout ce qu’il connaissait, frappe son chien pour le tuer, jusqu’à s’effondrer en larmes. Shawar ne lui en veut pas et se couche sur lui pour le réconforter. Un vrai comportement de chien. C’est bête, mais ça m’a touché.

Les dessins sont assurés par Giovanni Lorusso, sur un storyboard d’Alex Sierra. Ça fait plusieurs fois que je remarque cette façon de travailler sur des albums de BD et je me demande s’il s’agit d’une nouvelle norme, si ça fait gagner du temps ou si ça évite de traduire un scénario dans la langue d’origine du dessinateur? Soit.

Lorusso nous propose des planches agréables à lire. Son trait est légèrement exagéré, rendant une grande partie de ses personnages sardoniques dans leurs expressions. Ça colle franchement bien à l’histoire et ça lui donne un petit côté Orcs & Gobelins, justement, qui transparaît également dans les scènes de combats de golems. Ces séquences de combats sont nerveuses, musclées, s’inspirant à la fois du manga et des comics pour leur donner un fort impact visuel qui fonctionne à la perfection. On a déjà vu Lorusso sur plusieurs volumes des Terres d’Arran, univers graphique qu’il semble maîtriser.

C’est un bon volume de la série Mages que ce Tome 6. Avec une caractérisation et un dessin de bonne facture, il donne envie de continuer à s’intéresser à la série.


  • Titre : Mages – Tome 6 : Yoni
  • Album: 68 pages
  • Editeur : Soleil
  • Collection : Fantastique
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782302094437
  • Prix : 15,95€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.