Un Été Cruel

Un Été Cruel

 

Le preview du Cover m’avait attisée et après la lecture de « Pulp », le duo d’auteur m’ayant conquise, je voulais ce nouvel opus de la collection Criminal.

Ed Brubaker nous plonge en 1988 avec un chassé-croisé de personnages pour lesquels il prend le temps de nous décrire l’aspect psychologique de chacun.

Grâce à une narration off, intelligente et fluide, nous comprenons les liens et dommages collatéraux entre les uns et les autres.

Une narration off servie par des dialogues crus et incisifs, qui collent parfaitement à l’ambiance et à ces voyous dont le banditisme est une seconde peau.

Une seconde peau palpable avec le crayon singulier de Sean Phillips qui prend en puissance avec une colorisation pep’s et changeante mais pas anodine. Différents plans et cadrages dynamisent l’intrigue alors en immersion dès le départ, l’univers graphique proposé prolonge et intensifie cette sensation… un régal !

Un polar excellent, comme je les aime ! Plus de doute je me dois de rattraper cette collection et pas que … les titres de ce duo qui fait mouche et qui maîtrise le genre !

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys


 

  • Titre: Un Été Cruel
  • Broché : 288 pages
  • Éditeur : Delcourt
  • LangueFrançais
  • ISBN-13 : 9782413027096
  • Prix : 29,95€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.