Undead Unluck Tome 2

Undead Unluck

Après un Tome 1, 100% shonen, qui faisait le job, changement de chroniqueur pour ce Tome 2 d’Undead Unluck.

Andy et Fûko, l’undead et la unluck du titre, sont toujours collés l’un à l’autre et toujours en plein combat contre Gina, la unchange. Sans surprise, le duo va mettre une raclée à l’ex-tortionnaire d’Andy et intégrer l’Union, où ils retrouvent Shen, leur « parrain ». Entourés des 8 autres membres, Andy va bien sûr commencer par vouloir se battre avec tout le monde, avant de comprendre qu’il y a une autre façon de faire : se hisser à la tête du conseil pour le changer en profondeur. Même s’il préfère que le rôle revienne à Fûko, lui, ayant toujours la ferme intention de mourir. Sauf que pour prendre du galon, il faut accomplir les missions données par un genre de Nécronomicon aux dents longues. Qu’à cela ne tienne : Andy va aller chercher la mission la plus dure dans le ventre du bouquin (littéralement) et embarquer Fûko et Shen avec lui.

Le scénario de ce second Tome suit la même dynamique que le premier, mêlant humour, bastons et sentiments culs-culs. Eh ouais, la jeune fille reste toujours/souvent un faire-valoir dans le manga… Là où le Tome 1, malgré la décision d’Andy de coucher avec Fûko pour s’attirer une poisse monumentale, ne donnait pas trop dans le fan service, ça change un peu avec ce Tome 2. Pas tant dans le dessin [désolé pour les amateurs, mais pas l’ombre d’une petite culotte a l’horizon], mais plutôt dans les situations. Ok, Andy cherche la poisse et se sert des pouvoirs d’unluck autant qu’il le peut, mais ça tripote pas mal sous le chemisier. Même si Undead porte maintenant un pantalon fait à partir d’un Uma vestimentaire métamorphe. Un genre de Venom, quoi, grandes dents pointues incluses.

Assurant le scénario et le dessin, le mangaka Yoshifumi Tozuka reste dans le même esprit graphique que le Tome précédent. Le dessin est bien réalisé, avec ce qu’il faut d’exagération pour appuyer le côté humoristique du manga. Côté mise en page, c’est ultra dynamique, notamment dans les séquences de combat, mais aussi dans certaines doubles pages. Je relèverai juste un bémol pour la fin du volume où une certaine influence DBZ se fait ressentir sur le nouveau personnage qui nous est présenté. Je vais attendre d’ailleurs de voir avec le Tome 3, car c’est un développement de l’histoire que je trouve un peu casse-gueule.

Ce Tome 2 d’Undead Unluck ravira ceux qui ont aimé le premier et ne redonnera pas le sourire à ceux qui ont détesté. On reste dans l’évolution de l’histoire et je pense que le Tome 3 sera crucial pour savoir si c’est une série à poursuivre ou pas.


  • Titre :Undead Unluck – Tome 2
  • Broché ‏ : ‎ 200 pages
  • Éditeur ‏ : ‎ KANA
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2505110132
  • Prix : 6.85€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.