Cult of The Lamb

Cult of The Lamb

Mon petit agneau, dans la vie, tout n’est pas que douceur et délicatesse. Bien souvent, un loup se cache dans la bergerie et cette fois, le loup, c’est toi !

Dernier titre de Massive Monster sous la coupe de Digital Revoler, dont on reparlera probablement dans le futur, Cult of The Lamb nous offre une promesse simple :  devenir l’agneau le plus craint de l’univers mais également le plus adulé. Pour arriver à ça, il va falloir se battre, terrasser ses ennemis mais aussi sauver vos brebis égarées pour les faire rejoindre votre havre de paix et de sérénité, à moins que….

Nous y voilà. Sous ses traits de petit jeu tout mignon, Cult of the Lamb est ce que je définirai comme un mix entre un Animal Crossing croisé avec un Dead Cells. Le jeu a la bonne idée de nous offrir une introduction, rapide et efficace, qui nous met dans la sauce très rapidement. Vous incarnez le dernier agneau de votre espèce et pour le « bien » de la secte vous allez servir de sacrifice. Pas de retournement de situation, vous y passez, mais au moment de l’éveil suprême, vous vous voyez offrir la possibilité d’aller faire la loi grâce à des petits pouvoirs accordés par une divinité des plus mystérieuses.

Évidemment, on accepte et nous voilà de retour !

Là où au premier abord Cult of the Lamb se dénote, c’est de part son coté graphique, s’il paraît d’abord « simpliste », on se retrouve vite à voir qu’un soin tout particulier a été mis à l’œuvre pour le décor du jeu, il est quasiment tout animé et interactif, surtout pour la destruction. Si comme moi vous aimez casser à peu prêt tout ce que vous croisez, vous allez apprécier.

Ce côté graphique prend un peu plus d’impact grâce au gameplay qui nous est offert. C’est un jeu extrêmement dynamique, pas de combo multitouche impossible : un bouton pour taper, un bouton roulade et un bouton coup spécial. Ça suffit pour aller affronter tous les niveaux qui, pour notre plus grand plaisir, ne sont ni trop longs ni trop courts. La difficulté elle aussi propose plusieurs modes qu’il convient à chacun d’ajuster en fonction de l’expérience de jeu choisi. Je fais personnellement les jeux en mode normal et la difficulté est parfaitement dosée.

Un équilibre assez juste qui vous permettra de parcourir ces plateaux d’affrontement pour aller augmenter vos compétences afin de débloquer tout le nécessaire pour devenir le gourou ultime !

Devenir un gourou n’est pas chose aisée ! Vous allez très vite vous en rendre compte. La partie gestion permet d’entrecouper et de donner une durée de vie un peu plus conséquente au jeu, qui entre nous, s’il n’y avait que la partie rogue-like, se terminerait en moins de 4h pour les moins acharnés. Ici on a droit a un havre de paix où vous serez le seul maître à bord. De la fabrication de lit pour vos fidèles, au fervent discours, vous allez devoir composer entre faire évoluer votre culte, les doctrines et les impacts que ça aura sur le développement de votre aventure. Il vous faudra également gérer les ressources pour les constructions et avoir de quoi construire les lieux de prière nécessaires. Parce que vous êtes revenu à la vie mais, mon doux petit agneau, tout a un prix et pour satisfaire les attentes du démon à qui vous devez votre seconde chance, votre foi devra être aveugle et passionnée !

C’est donc grâce à ces combats sur les divers niveaux – tous conclus par un des boss qui contrôle ce qu’on pourrait appeler les chaînes de l’enfer – et la partie gestion du culte en augmentant la foi que nous allons pouvoir débloquer et améliorer les capacités. Celles de combat et celles de gestion grâce à plusieurs petits arbres de compétences, tous plutôt bien pensés et on ne passe pas 100 ans dans le menu pour essayer de comprendre ce qui sert à quoi. Un jeu qui mise sur le rythme et l’absence de temps mort !

Vous voilà prévenu ! Cult of the Lamb est une excellente surprise à mes yeux, c’est un jeu comme je les apprécie, pour une simple partie rapide sur quelques niveaux , à une session de jeu prolongé, les deux styles sont parfaitement possibles. La diversité offerte par le gameplay qui passe du die & retry à la gestion nous offre les coupures nécessaires pour refaire des runs des plus endiablés.


  • Titre : Cult of The Lamb
  • Plateforme : Switch / PS / Xbox /PC
  • Éditeur ‏ : ‎Devolver Digital
  • Langue ‏ : ‎ Français (multi)
  • Prix : 24.99€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.