Clebs! Tome 1 : Pas de chienchien pour sa mémère

Clebs! Tome 1 : Pas de chienchien pour sa mémère

Il était où, hein, le youki? Il était où le gentil p’tit kiki? Non, je ne pète pas les plombs, mais la chanson de Gotainer [avec son clip surréaliste] me semblait de circonstance pour te parler du Tome 1 de Clebs! : Pas de chienchien pour sa mémère. Eh oui, avec mémère on n’est pas malheureux.

Je ne vais pas faire de résumé du scénario : il n’y en a pas. Bon, si, il y en a un, voire plusieurs, mais pas dans le sens d’une histoire développée. L’album est au format une demi-planche : un gag. En quelques cases, chacun des chiens qui se succèdent font leur possible pour nous faire rire avec des situations incongrues.

Plusieurs races et plusieurs caractères se succèdent : le narcissique, le gueulard, le vigile, l’obsédé, etc…

Olivier Supiot a simplifié la caractérisation de ses chiens/personnages en fonction de leur race et ça fonctionne. Le vigile est un Berger Allemand, l’obsédé un Chihuahua [et des comme ça, on en connait tous], etc, etc… Pour le coup, c’est bien vu pour un public jeunesse, même si ça reste manichéen pour les adultes. D’ailleurs, je me pose la question du positionnement en termes d’audience, certains gags étant situés au-dessous de la ceinture.

Niveau dessin, c’est toujours Olivier qui s’y colle et le résultat est satisfaisant. Déjà, les races de chiens correspondent à leurs modèles dans la vraie vie, avec juste ce qu’il faut d’exagération pour stimuler le ressort comique des planches. Ensuite, il n’utilise pas forcément que des races à la mode ou connues, mais aussi des races un peu plus obscures et ça c’est bien. Pour finir, le format en quelques cases permet une lecture facile et rapide de l’album.

J’adore les chiens et je ne pouvais que m’arrêter sur ce titre. Je l’ai d’ailleurs lu en compagnie de mon propre chien, qui partage mon avis : c’est sympa, mais y’a pas de quoi se taper le cul par terre [ce sont ses propres termes. Je n’invente presque rien]. On en revient en fait au problème de positionnement du volume, trop jeunesse pour des adultes et trop adulte (dans certains cas) pour des enfants. La lecture en reste néanmoins agréable et permet de passer un petit moment de détente [avant d’aller lécher le fond de la gamelle, au cas où des croquettes seraient apparues par miracle].


  • Titre: Clebs! Tome 1 : Pas de chienchien pour sa mémère
  • ÉditeurSoleil POP
  • LangueFrançais
  • Broché46 pages
  • ISBN-13 : 978-2-302-09359-1
  • Prix : 10.95€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.