On inaugure les Quick-Chroniques avec une nouveauté V.O de chez Marvel. Pas très indé, mais vraiment débile, j’ai nommé : Gwenpool!gwenpool-wtf-613624

 

Pour vous résumer la chose, on prend du Deadpool pour la relation avec le 4ème mur (et aussi parce que le film fait rentrer des $), on y rajoute le préfixe Gwen (parce que les comics font rentrer des $) et on s’inspire trèèèèèès largement de Harley Quinn (parce que chez D.C, y’a eu des idées) et on obtient cette bouse, euh, ce comics, pardon.

L’histoire vole au ras des pâquerettes : Gwen Poole [!] est persuadée d’arriver de notre univers normal et d’avoir été projetée dans l’univers Marvel comics. Elle va donc se la jouer « Merc for Money » en s’affublant d’un acolyte, comme lorsque le Punisher avec Micro à ses côtés. Sa mission va consister à empêcher un trafic d’armes alien.

4965590-deadpools-secret-secret-wars

Oui, donc, le scénario est pourri et malgré ses tentatives, Christopher Hastings n’a pas réussi à me faire sourire.

Niveau dessin, c’est plutôt pas mal et Gurihiru s’en sort assez bien dans un style mixant les influences comics/anime. Seul le design du grand méchant de l’histoire à la fin m’a paru raté [attention, spoil] : avoir affublé M.O.D.O.K d’une crête verte à l’iroquoise est ridicule. Bon, le perso en lui-même est ridicule, mais c’est pas une raison.

 

En conclusion, on attend les excuses de Marvel pour nous avoir infligé cette série en dehors d’un What The–?! [Et on vous fait économiser 4,99$]

Catégories : Quick Chroniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline