Aujourd’hui je vous parle de Moriarty, oui c’est du manga, pourquoi Moriarty, parce que Kana a eu la gentillesse de me faire découvrir ce titre, et je les en remercie grandement !

Le pitch de base est plutôt simple :

Unknown subject

Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l’aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l’aîné, l’intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces « êtres inutiles et sales ». Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve.

Pour être franc, je n’ai pas remis les pieds dans l’univers de Sherlock Holmes depuis l’enfance, j’avais donc quelques souvenirs, mais rien de très précis, chose qui à mon sens m’a apporté un plus ! Pourquoi ? Parce que je n’avais pas en tête tout cet univers, c’était de la découverte ! Certes c’est une adaptation en format manga (donc loin des classiques de Doyle) mais ce titre a malgré tout beaucoup de qualités !

A la lecture de ce tome 1 on se trouve partagé, le titre est une alternance entre deux styles, l’un plutôt amusant voir marrant, l’autre totalement cynique. Si les phases « rigolotes » apportent un côté frais au titre c’est aussi à mon sens ce qui le perd, c’est lors des moments où le titre se concentre sur les jeux d’esprit que tout prend sens et poids !

Moriarty est un génie, mais on s’attache facilement à lui par sa façon de voir les choses et son envie de changer les choses, mais en même temps on se rend compte qu’il lui manque une case, dès qu’il met en application ses plans diront nous drastique !

Point de Sherlock ici, dans ce tome 1 on nous met en place les personnages de la famille Moriarty, chacun avec ses atouts et ses vices !

Après leurs introductions rapides et efficaces, on entre dans le vif du sujet, et toute la lecture de ce titre est perturbante ! Sous ses airs de gentil bourgeois prêt à tout changer, notre génie du crime est en fait un grand malade, il devient juste un consultant de luxe du meurtre ! Et pourtant ça marche, on s’attache à lui et on le trouve plaisant ! Non je vous rassure tout va bien dans ma tête !

Malgré ces points positifs, ce tome pêche sur son exécution « répétitive » telle une série des experts sur TF1

Moriarty découvre le mal, généralement un riche petit c**
Il commence son enquête.
il met en place un plan incroyablement génial
Il règle le problème, et on continue…

Un poil répétitif au vu du potentiel de Moriarty, mais bon ce point est à nuancer, car c’est un tome 1 !

C’est là que le titre marque des points. Si les buts de Williams sont « louables », les actes sont complètement vicieux ! On est loin des meurtriers en série sanguinaire, on s’attache à lui parce qu’il est sympa, mais sous le masque se cache le diable !

Une vraie bonne surprise ! Je ne vous ai pas parlé du dessin pour la simple et bonne raison que pour moi je l’ai trouvé « banal » ni bon, ni mauvais, il ne m’a clairement pas transcendé, mais ça fait largement le taff ! Le scénario à mon sens amène ce trait classique à un niveau d’adéquation parfait pour ce titre !

J’irai clairement voir la suite, c’est élémentaire !


  • Titre : Moriarty – Tome 1
  • Tankobon broché: 212 pages
  • Editeur : Kana (22 juin 2018)
  • Collection : Moriarty
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2505070733
  • ISBN-13: 978-2505070733
  • Prix : 6,85 €

    
HISTOIRE
90%
   
DESSIN
80%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
90%

Catégories : Reviews Mangas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline