Faisant suite à la série Hunt (manga en 3 Tomes), sort à présent la suite,. Si vous n’avez pas lu la première série, rassurez-vous, vous allez tout comprendre quand même.

 

Le jeu du Loup-Garou, vous connaissez? Les joueurs sont divisés en deux camps : les loups-garous et les villageois. Chaque nuit, les loups-garous doivent égorger un villageois, à moins qu’ils ne soient démasqués. Les règles sont un peu plus complexes mais, en substance, c’est ça.

Eh bien, c’est ce qu’a vécu Airi Mishina, grandeur nature, dans la première série. Dans le camp des villageois, elle faisait partie des survivants, ayant gagné la partie. Au lieu d’être libérée, elle se retrouve piégée dans une nouvelle partie et, cette fois, elle est du côté des loups-garous!

 

Ryo Kawakami reprend les ingrédients de sa première série pour adapter le point de vue de “l’adversaire”. Le procédé est intéressant en soi, mais surtout pour les lecteurs de cette première série, justement, qui sont certainement dans l’ambiance plus rapidement. N’ayant jamais lu Hunt, ni joué au Jeu du Loup-Garou, je dois avouer que l’immersion est un peu difficile. Le traitement du scénario souffre d’ailleurs du même problème qu’une partie des jeux de société pour lesquels il est compliqué de s’impliquer des le début de partie. Encore plus lorsque les règles sont complexes.

Pour le reste de l’histoire, il s’agit essentiellement d’un Battle Royale sans grande originalité, si ce n’est l’adaptation d’un jeu de société, mettant [encore] en scène des lycéens. Dans le genre, on se rapproche beaucoup de Doubt dans le déroulement de l’histoire : tout le monde suspecte tout le monde et des secrets cachés vont être révélés au grand jour. Dans un registre plus littéraire, c’est Dix Petits Nègres au pays du manga.

 

Côté dessins, Koudo assure! Le trait est vif et énergique dans la description des émotions fortes que vivent les personnages, tout en sachant se poser lors des moments de doute ou de réflexion. L’alternance des plans dans le découpage renforce la mise en scène du scénario façon film d’horreur. S’il n’a pas de style tranchant complètement avec le reste du graphisme manga, ou des fonds de cases travaillés, il emploie tous les codes graphiques du genre et le résultat est plutôt convaincant. Et pour une fois, les personnages Asiatiques ressemblent à des Asiatiques.

 

Au final, cette lecture est assez agréable, même s’il n’y a pas de véritable immersion dans la partie, euh, le manga. Bien que ce Tome puisse se lire indépendamment de la première série, ça doit aider à se prendre au jeu plus rapidement. Prévue en 3 Tomes, je pense que l’histoire va aller crescendo, au fur et à mesure de l’évolution de la partie.


 

  • Titre : Hunt : Beast Side – T1
  • Album : 160 pages
  • Editeur : Soleil Manga (21/03/2087)
  • Collection : Seinen
  • Langue : Français
  • ISBN-13:9 978-2-3020-6859-9

    
HISTOIRE
70%
   
DESSIN
80%
    
CARACTÉRISATION
70%
    
AMBIANCE GLOBALE
75%

Inline
Inline