Du deux en un. C’est ce que nous propose Soleil Manga avec la sortie simultanée des deux Tomes de Bloody Secret. Avec des couvertures tirant vers le rose/mauve et des quenottes longues s’apprêtant à croquer un joli cou, on se doute bien que ça ne va pas nous parler de meurtres rituels satanistes…

Shôjo : manga dont la cible est principalement les jeunes filles.

Au lycée [encore! Décidemment, c’est une obsession dans les mangas] Anko craque pour Yura. Teint pâle et beauté froide, elle se demande si ça ne serait pas un vampire. Manque de bol pour elle, c’en est un! Et en plus, il est complètement in love du groupe sanguin de la jeune fille. Que va t-il se passer? Yura va t-il croquer la pomme et la jugulaire de la jeune fille? Comment leur relation évoluera t-elle? Et surtout, d’autres personnes vont-elles se rendre compte du côté vampirique de Yura, même si ce n’est qu’à 10%? En deux volumes, l’auteur vous livrera les réponses à toutes ces questions.

Bonne idée de sortir la série complète en même temps. Ça permet de lire l’ensemble de l’histoire d’une traite et de ne pas se perdre avec les prénoms Japonais [oui, j’ai toujours du mal]. Au niveau de l’histoire, Mutsumi Yoshida s’inspire trèèèèèèèèèès largement de Twilight, la cible de son manga étant d’ailleurs la même que celle de la série de romans, de films, de merchandising, etc. Et d’ailleurs, c’est formaté pour cette cible de moins de 13 ans, pour la faire rêver au prince charmant, même si c’est un vampire. Encore plus si c’est un vampire?

Le scénario est gentillet et emprunte tous les poncifs du genre pour ne choquer personne. Les sentiments sont purs et pas de fan service à la clef!

Niveau dessin, Yoshida ne s’en sort pas mal et, comme elle le dit elle-même, on voit l’évolution de son style entre les différents chapitres. Anko a même un petit côté Candy, aux grands yeux pleins de larmes, qui a réveillé ma fibre nostalgique [oui, je sais! La cible, c’est pas moi, mais je le lis quand même]. Du coup, la seconde moitié du Tome un et la totalité du Tome deux sont cohérents graphiquement. Ça se lit très bien, sans heurts ni explosions graphiques, mais ce n’est pas le but recherché. Yoshida maîtrise d’ailleurs très bien l’art du gros plan et l’utilise à foison. Ce n’est jamais choquant et ça a l’avantage de mettre l’accent sur les émotions sans trop avoir à aligner des lignes de dialogue interminable. Bien vu!

Si vous nous lisez et que vos êtes une pré-adolescente, je vous conseillerais ce titre les yeux fermés. C’est mignon et ça fait appel à tous les sentiments que l’on peut éprouver lors d’un premier amour. Avec un côté vampirique en plus [mais pas trop. Seulement 10%]. Après, si vous avez gardé votre âme d’adolescente, ou si vous aimez les films avec Meg Ryan, vous pouvez y aller aussi! Quoi qu’il en soit, tout le monde peut lire cette histoire.


  • Titre: Bloody Secret
  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Soleil (10 janvier 2018)
  • Collection : SOL.SHOJO
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2302065484
  • ISBN-13: 978-2302065482

    
HISTOIRE
75%
    
DESSIN
80%
   
AMBIANCE GLOBALE
80%


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline