Slum Kids
3 mins read

Slum Kids

Slum Kids

le nouveau titre du Label 619, est dirigé par Petit Rapace !

Pas de longue chronique ici ! Allons droit au but, comme la BD, simple et efficace !

Ce one-shot nous est servi dans un format BD « classique », c’est-à-dire moins de 100 pages, mais attention, ce n’est pas un point négatif. Pourquoi faire long et compliqué quand le message passe en quelques pages !

Petit Rapace nous livre un récit en écho à celui initialement paru dans Low Reader. Nous plongeons donc directement dans le vif du sujet, avec une sorte de guerre de gangs version enfants des bidonvilles, avec toute la violence que l’on peut imaginer, voire plus encore. En fait, la retranscription visuelle fonctionne pleinement. C’est violent, sale, brutal et impitoyable, mais à chaque instant, cela est contrebalancé par les espoirs d’un avenir meilleur. Cela permet de jouer sur une corde qui maintient le lecteur ancré dans le réel, même si cela n’est pas vraiment le cas.

Mêlant intelligemment de belles références réadaptées à son univers, Petit Rapace n’hésite pas à mélanger du “Akira” au grand classique des zombies, saupoudrant le tout d’une couche de spiritualité et ancrant le tout dans un univers crasseux à outrance. Le mélange fonctionne bien, et la lecture se fait de manière plutôt fluide, peut-être même un peu trop à mon goût. C’est là son défaut à mes yeux. On est plongé dans le récit, et on en ressort aussi vite. J’aurais aimé un peu plus de développement sur l’univers ou les personnages, mais en même temps, c’est ce qui fait le petit truc de ce titre. Pas besoin de passer 10 ans à tout expliquer, on accepte ce qui nous est donné et on savoure.

Bien sûr, la violence est omniprésente, mais cette petite morale « douce-amère » fait quand même du bien. On ne va pas se mentir, si cela fonctionne, c’est aussi grâce au côté graphique. Graphiquement très expressif, que ce soit la violence physique, sanglante ou même psychologique des personnages, tout y est retranscrit de manière à ce qu’en un regard, on comprenne ! C’est très fort !

On notera les petits clins d’œil ici et là, comme un petit Astérix ou Spirou glissé dans quelques petites cases. Toujours agréable de jouer à “Où est Charlie” !

En résumé, “Slum Kids” est dans la lignée de ce que le Label nous offre, à savoir des titres convaincants avec leur univers propre qui savent toucher leur cible. Ma plus grande frustration est son format, mais en même temps, c’est aussi son avantage.

 


 

  • Titre: Slum Kids
  • Broché : 104
  • Éditeur : Label 619
  • LangueFrançais
  • ISBN-13 : 9782810203925
  • Prix : 15.90€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.