Les Sept Secrets – T01

Les Sept Secrets T01

Lorsque le siège de l’organisation « The Order » est attaqué, les pontes du système craignent que les sept secrets les plus importants de l’histoire humaine soient divulgués au public. Des secrets suffisamment bouleversants pour chambouler notre compréhension du monde. Il appartiendra à la nouvelle recrue de ce groupe mystérieux, Caspar, d’identifier et de combattre la menace !

Lorsque une organisation protège les secrets du monde pour protéger l’humanité, on se doute bien que certains vont vouloir s’en emparer et que ça va forcément mal se passer. Cette organisation, c’est l’ordre ! Il garde les 7 secrets qui pourraient chambouler toute la compréhension du monde. Dans cet ordre, pour chaque secret il y a un porteur et un gardien, mais également une sorte d’école secrète qui, aux 4 coins du monde, les forme afin de faire perdurer ces secrets.

Sous couvert de complot et de traditionalisme, Tom Taylor nous dépeint un univers digne des meilleurs films d’action. On va suivre Caspar, fils d’une gardienne et d’un porteur, qui malheureusement pour lui ne va pas avoir une enfance traditionnelle. Il va être élevé dans les mêmes conditions que toutes les recrues, avec pour objectif de devenir porteur ou gardien.

Ce tome 1 est une bonne introduction à l’univers, il nous offre une palette de personnage de haute volée, même s’ils sont parfois clichés, ils ont tous un petit quelque chose en plus qui les fait se dénoter et qui les rend identifiable immédiatement. On ne va pas se mentir, cette intro est du « déjà vue », un peu à la façon de « Kingsman », Caspar va grandir et se trouver devant le fait accompli plus rapidement que prévu. Mais sous ce chemin classique, quelques pistes sont laissées sans réponse, notamment sur le fait que Caspar n’est peut être pas celui que tout le monde pense. Clairement ce tome aurait mérité qu’on en dévoile un peu plus, mais personnellement j’ai eu ce que j’attendais, un titre dynamique et entraînant avec une histoire qui me donne envie d’en découvrir plus.

Côté dessin, Di Nicoulo et aux couleurs Baiamonte. Étant un gros lecteur des « Power Rangers », je savais à quoi m’en tenir et j’ai eu ce que je voulais, moins de couleur flashy que dans « Power rangers », mais des tons justes, et surtout un dynamisme de folie. Comme je disais, les persos de Taylor ont tous un petit truc en plus que Di Nicoulo retranscrit parfaitement. C’est un régal pour les yeux. Les scènes d’action sont extrêmement fluides et lisibles. Je conçois cependant que certains trouveront ça un peu « pauvre » surtout au niveau des arrière-plans. Mais personnellement je trouve que ça va à l’essentiel et ça rythme le comics, j’ai donc adoré ça.

Un tome que j’ai particulièrement aimé même si un arrière goût de frustration est présent parce que on en voudrait un peu plus.


  • Titre : Les sept secrets – tome 1
  • Album: 160 pages
  • Editeur : Delcourt
  • Collection : Contrebande
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 9782413043720
  • Prix : 16.50€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.