Le jeu de la Mort Tomes 1 & 2

Le jeu de la Mort Tomes 1 & 2

Quand j’étais gamin, j’adorais regarder les films de Bruce Lee. Et après, je me battais avec mon frère car on voulait tous les deux faire comme le Petit Dragon [si on avait su, on aurait joué à être Chuck Norris]. Qu’est-ce que ça a à voir avec le titre d’aujourd’hui? Rien! Si ce n’est le nom de la série : Le Jeu de la Mort. Intéressons-nous aux Tomes 1 et 2, sortis simultanément, avant qu’il ne me prenne l’envie de faire du nunchaku dans mon salon.

C’est l’histoire d’une fille. Une lycéenne, Mikoto Ochiai, qui se tient au bord du toit du lycée, prête à sauter à cause d’une déception amoureuse. Il se trouve qu’arrive le prof de physique, Jin Haiba, qui avait bien besoin de se griller une cigarette. Il va entamer, nonchalamment, le dialogue avec la lycéenne et, pour la dissuader, va lui proposer un marché : “Avant de mourir, ça ne te dit pas d’avoir une histoire d’amour avec moi?”. Mikoto va en être tellement surprise qu’elle va manquer de basculer par-dessus bord et sera rattrapée in-extrémis par le jeune prof. Cette histoire, tabou, va faire monter la tension entre les deux protagonistes tout le long des deux Tomes…

Pas de surprise, on est dans un Shôjo. Qui plus est, un qui se déroule dans un lycée et titille l’imaginaire de la japonaise pré-pubère en narrant la relation interdite entre une élève et son beau et jeune prof. Dans son scénario, Sora ne laisse pas ses personnages prendre position, ne donne aucune affirmation. Jin est-il vraiment sérieux dans sa drague de Mikoto? Quand on pense que non, ses actions semblent prouver le contraire. Et pareil quand on pense que oui! C’est toujours à ce moment-là qu’il redevient un preux chevalier prêt à aider la demoiselle en détresse, mais dans un rôle totalement platonique. Qui plus est, les indices que la mangaka distille sur le passé de Jin laissent apparaître un personnage plus complexe qu’on pourrait le supposer de prime abord.

 

Au niveau du dessin, la mangaka reste dans un style relativement classique. Seuls ses personnages sont un peu plus filiformes que la moyenne des productions manga, sans toutefois ressembler à des bonhommes-bâton! C’est clair, aéré et bénéficie d’une mise en page à la fois douce et impactante quand c’est nécessaire.

Tout au long des deux Tomes, l’intrigue avance lentement mais permet de renforcer l’identification et l’attrait que l’on peut avoir pour les personnages. Alors oui, ça reste un Shôjo et c’est toujours un peu à l’eau de rose… Mais ça passe bien. Sora arrive à titiller notre curiosité sur le passé de Jin et ses réelles intentions envers Mikoto.

6 Tomes sont actuellement parus au Japon, et le Tome 3 arrive en VF le 6 janvier prochain. En l’attendant, vous pouvez toujours visionner Emily in Paris pour patienter.


  • Titre: Le jeu de la Mort Tomes 1 & 2
  • Broché : 192 pages
  • Editeur : Delcourt Tonkam
  • Collection : Shojo
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 9782413029489
  • Prix : 6.99€

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.