Ceux qu’on choisit

Ceux qu’on choisit

Ce qu’on choisit Sarah Winifred Searle nous raconte l’histoire de Win dans ce qui semble être un roman semi-biographique.

Son héroïne, est en surpoids, et ne s’accepte pas elle-même, autant vous dire qu’acceptez le regard des autres est choses plus que compliquées surtout a l’heure des dictats de beauté partout dans la société. Du coup Win, elle se cache, sous des vêtements qui ne laissent rien transparaitre. Mais tout ça change le jour ou April et Oscar débarquent dans sans vie, pourtant sous leur assurance se cache le même sentiment, un certain rejet d’eux même, ce point commun va tout changer et va les faire se lier envers et contre tout avec pour seul et unique objectif, s’aimer pour ce qu’ils sont.

On se laisse donc porter par un thème qui malgré un petit gout de déjà vue ne nous laisse pas une impression de redite. La force au dessin, qui avec son côté un peu cartonny et au couleur pastel et plutôt chaude renforce cette sensation de voyage plaisant. Parce que le titre parle malgré tout de sujet plutôt sensible et de santé mentale de rejet, mais sans jamais tomber dans la déprime non plus.

Un parfait équilibre entre tout qui nous assurera un bon moment de lecture.


  • Titre : Ceux qu’on choisit
  • Album: 352 pages
  • Editeur : Delcourt
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782822236720
  • Prix : 17€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.