Céleste “Bien sûr, Monsieur Proust”- Première partie

Céleste “Bien sûr, Monsieur Proust”- Première partie

« Je pense que l’amour, quelle que soit sa forme, est très… surévalué. L’art, lui, ne nous déçoit jamais. »

Céleste “Bien sûr, Monsieur Proust”- Première partie chez Delcourt collection Noctambule.

Que pourrais-je dire de Marcel Proust ? Écrivain français… Du côté de chez Swan… à part cela, je ne connais pas grand chose de ce Monsieur, alors pour Céleste Albaret, je la découvre avec ce titre.

Ainsi j’assiste à la rencontre de 2 êtres que tout oppose alors que Céleste raconte comment elle est entrée dans l’univers de Mr Proust.

Chloé Cruchaudet m’entraîne avec douceur et poésie sur cette passerelle qui se crée peu à peu entre l’écrivain et cette femme qui sera au départ sa courrière.

Personnage charismatique et exigeant, Pas facile pour moi de comprendre la dévotion de Céleste pour Proust et pourtant le dialogue qui s’instaure peu à peu entre eux m’a attendri.

Retrouver le crayon de l’autrice à la même époque que le formidable « Mauvais Genre » fut un régal. J’adore son univers graphique et sa palette de couleurs qui nous transportent dans le Paris boulversé par la guerre du 19ème siècle.

Si Céleste nous raconte son histoire avec une belle sensibilité, Chloé Cruchaudet a l’art de nous raconter des tranches de vie où plume et crayon s’allient à merveille.

Seul bémol… pourquoi un diptyque ?!!

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.