Batman – Créature de la Nuit

Batman – Créature de la Nuit

Revenons sur une histoire de la chauve souris préférée des lecteurs de comics avec le titre Batman : Créature de la Nuit.

Bruce Waynwright est un petit garçon, fan de Batman. Il dévore tous les comics qu’il peut et va même, pour Halloween, se déguiser en son héros préféré. Sauf qu’en rentrant chez lui avec ses parents, ils vont tomber sur des cambrioleurs qui vont tuer papa et maman, laissant le petit Bruce orphelin. Des lors, c’est son grand-oncle Alfred qui va veiller sur lui.

Pendant que Bruce est placé dans un pensionnat, l’inspecteur Gordon ne parvient toujours pas à retrouver le responsable du meurtre des Waynwright. Le petit Bruce va se réfugier dans sa propre fantaisie et imaginer un vengeur aux trait de chauve-souris qui va, semble t-il, prendre vie.

Kurt Busiek nous sert un volume qui s’appuie sur absolument tous les éléments de la mythologie de Batman, les vilains zarbis en moins. En prenant le postulat de la ressemblance entre les noms du héros de comics et du héros de son histoire, il va jouer avec ça, nous proposant une vision finalement encore plus sombre que celle de Wayne. Plus que ça, il joue sur la déconstruction du mythe Batman pour nous en donner une version encore plus sombre. Tout est maitrisé du début à la fin et je ne trouverais à redire que dans le happy end… qu’on ne voit pas arriver et qui est finalement le plus gros twist de l’histoire.

Au dessin, John Paul Léon nous propose une Boston encore plus sombre et angoissante que Gotham. Je ne connais pas la ville en vrai, mais ça ne donne pas envie d’y aller faire du tourisme! Son trait est très sombre et travaillé. S’il se concentre principalement sur Bruce, les apparitions de « son » Batman sont à la fois sombres, magnifiques et inquiétantes. Il donne finalement vie à l’homme chauve-souris comme il est décrit par les malfrats qui en parlent effrayés. Et on comprend pourquoi.

Très bon volume qui nous est proposé, jouant à la fois avec l’imaginaire du lecteur et des héros de papier pour nous proposer une histoire décalée, à la fois sombre et violente. Difficile de ne pas faire le parallèle avec Superman : Identité Secrète. Un volume conseillé, même à ceux qui détestent Batman. Ça pourrait les réconcilier avec le personnage.


 

  • Titre: Batman – Créature de la Nuit
  • Broché : 216 Pages
  • Éditeur : Urban Comics – DC Black Label
  • ISBN : 9791026817178
  • LangueFrancais
  • Prix : 20€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.