Ascender, Tome 1 : La galaxie hantée

Vous connaissez mon amour pour les travaux de Jeff Lemire, vous connaissez aussi son titre Descender ? Non ? Alors stoppez la lecture ici et allez découvrir ce titre sci-fi à la qualité exceptionnelle ! Pardon ? J’en fais trop ? Il ne te reste plus qu’une solution le lire et me donner ton avis !

Aujourd’hui, on va parler de Ascender, la suite directe de Descender, qui est fini au tome 6. Imaginez la tristesse quand une série que je juge aussi bien s’arrête ! C’est la tristesse infinie ! Sauf que ! Ce n’est que le début de la fin !

Ascender prend place après les évènements qui ont eu lieu dans Descender, alors si tu ne l’as pas lu gare à toi, ça va spoiler !

SPOILER : Nous avions laissé l’univers dans un état pas super cool pour donner suite à la révolution des machines et à la « destruction » de l’humanité.

C’est donc avec ce tome 1 que le duo Lemire/N’Guyen fait son retour, une dizaine d’années plus tard. On suit Mila, une jeune enfant qui vit sur une planète où toute forme de technologie a vraisemblablement disparu au profit de la magie. On fait doucement connaissance avec son univers et les personnes qui l’entourent. Très vite, on va se rendre compte que Mila n’est nul autre que la fille de Andy. La mise en place sur ce premier tome prend son temps mais nous livre quand même pas mal d’informations. La magie ayant une place vraiment importante, une sorcière a su tirer son épingle du jeu ! Elle se fait appeler Mère. Puissante et en position de force, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour détruire chaque vestige de technologie qu’elle croise et pour ça elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. Comme à chaque fois qu’un oppresseur est là, vous vous doutez bien que la résistance est au rendez-vous!

Ascender est une suite directe comme je vous le disais, mais qui par ce tome 1 part dans une direction opposée à ce qu’était Descender. On a ici un récit plus fantasy que science-fiction, évidemment on n’est pas à l’abri de repartir dans l’espace mais je n’ai pas l’impression que ce soit le cas.

J’y ai retrouvé un peu de SAGA, dans la façon d’aborder certains thèmes, surtout celui de la famille. Après il est fort probable que ce soit mon manque de SAGA qui me fasse penser ça ! Mais l’évolution des personnages qui sont présents dans ce tome 1 est vraiment bien pensée, c’est un vrai plaisir de les découvrir ou de les retrouver.

Graphiquement, si vous avez aimé Descender, vous aimerez Ascender ! Vous n’avez pas lu Descender ? Qu’est-ce que vous faites encore ici ? Je vous ai dit d’aller le lire ! Ce n’est pas possible ça !

Bref, revenons-en à Dustin N’Guyen qui, encore une fois, est à l’aquarelle et nous claque des planches à nous en brûler la rétine ! Un petit doute ? Des tortues volantes et des dragons ! Des DRAGONS ! Voilà, c’est bon, j’ai tout dit !

Ascender est donc la série parfaite pour ceux à qui l’univers de Descender manquait ! Alors oui, si tu es encore là parce que tu ne m’écoutes toujours pas, tu peux lire Ascender directement mais tu passeras à coté de toute un pan de ce qui a amené à Ascender et ça serait vraiment dommage ! En plus, avec un prix d’appel à 10€, ça serait vraiment bête de passer à côté !

 


  • Titre : Ascender, Tome 1 : La galaxie hantée
  • Broché : 136 pages
  • Editeur : Urban Comics Editions 
  • Collection : Urban Indies
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 979-1026816867
  • Prix : 10€

    
HISTOIRE
95%
   
DESSIN
100%
    
COLORISATION
100%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
95%