Les Seigneurs des Sith 

Bonjour et bienvenue à tous dans les Dossiers de GL ! Aujourd’hui, review un peu spéciale : on va parler du livre de Paul S. Kemp, Les Seigneurs des Sith !

Se déroulant entre l’Épisode 3 et l’Épisode 4 — respectivement 5 ans après l’un et 14 ans avant l’autre —, le livre présente une petite approche de la relation entre Vador et son maître. Cependant, le livre prend le parti de ne pas en faire les « personnages principaux » de l’histoire. En effet, contrairement à ce que laisse entendre le titre et la couverture, le livre va suivre les aventures du Front de Libération de Ryloth — la planète des Twileks — mené par Cham Syndulla. Et je me rends compte, en écrivant cette review, que même la quatrième de couverture peut laisser flotter le doute sur le sujet : après cinq phrases en deux paragraphes, seule la dernière petite phrase explique réellement de quoi retourne une bonne partie de l’intrigue.

Et c’est sans aucun doute le plus gros reproche qui a été fait au livre. J’ai vu ici et là des commentaires négatifs expliquant que le roman était « un exemple type d’une couverture et d’un titre mensongers », ou encore que « les Seigneurs des Sith cités dans le titre n’étaient que des personnages secondaires du roman ». Et il s’avère que, même en étant assez d’accord avec ces critiques (bien que la deuxième citée me paraîsse un poil exagérée), je trouve que la démarche de Paul Kemp est sans doute la meilleure approche possible pour ce genre de récits. En effet, les deux Sith sont surpuissants, et ne sont à aucun moment en danger réel ; qui plus est, l’histoire se déroulant vingt ans avant l’Épisode 6 — qui marque la mort des deux personnages — il était physiquement impossible de créer une tension quelconque quant à leurs péripéties : les Sith étant vivants et en « bonne santé » dans les films et séries qui les présenteront après les événements de ce roman, on ne peut décemment pas croire une seconde qu’ils pourraient mourir ici.