Hadrian’s Wall – Tome 1

Bonjour et bienvenue à tous dans les Dossiers de GL ! Cette semaine, une nouvelle review VF avec Hadrian’s Wall, paru en octobre 2016 chez Glénat Comics !

Contrairement à ce que son nom peut laisser croire, ce comics ne parle en aucun cas d’un bout de mur du Royaume-Uni : le Hadrian’s Wall est une navette spatiale chargée d’explorer l’espace à la recherche de nouvelles ressources à exploiter. Cependant, dès les premières images, un drame se produit : un des membres de l’équipage se retrouve asphyxié dans le vide de l’espace suite à une fissure dans le casque de sa combinaison.

Étant donné qu’il pourrait s’agir d’un meurtre, une enquête est lancée. On commence donc à rencontrer les différents protagonistes, dont le personnage principal : Simon Moore. C’est à lui que revient la lourde tâche d’enquêter sur ce possible homicide. Pourquoi est-ce une si lourde corvée ? Tout simplement parce qu’à bord du vaisseau se trouve son ex-femme. Et le mort ? Le nouveau mari de son ex-femme. L’enquête de Simon sera alors semée d’embûches ; tant par la mauvaise humeur de son ex-femme que par les nombreux secrets que gardent les membres de l’équipage.

Assez intrigant cependant, on nous explique que dans cet univers, la Guerre Froide s’est terminée en 1985 par une alliance entre les deux camps — à la suite d’une catastrophe nucléaire — afin d’entamer une colonisation spatiale ; mais que 100 ans plus tard, une seconde Guerre Froide commence entre la Terre et la Colonie. Ce scénario de SF est super alléchant. Néanmoins durant tout ce premier tome, on ne voit pas réellement d’intérêt à avoir mis en place cet univers. En effet, on n’y fait quasiment pas référence.