Frieren

Frieren

Aujourd’hui on va parler de Frieren, qui avec une grosse com m’a laissé un poil perplexe, rappelez-vous Kaiju n8 ça en à parler pendant des jours et des jours, et depuis sa sortie je ne vois plus rien passer… C’est donc avec méfiance qu’à l’annonce de Frieren j’ai jeté un œil, mais sans grande conviction !

Quelle erreur !!

   

C’est donc sur un achat compulsif que je me suis pris le tome 1. Après tout de la fantasy, qui plus est, plutôt jolie avec un pitch assez curieux pourquoi pas.

Rapidement pour vous situez la chose, on nous présente un groupe de héros, avec à sa tête Himmel guerrier courageux que rien n’arrête qui avec ses compagnons, Eisen le nain, Heiter le prête aux mœurs légères et enfin Frieren l’elfe. Ce petit groupe-là vient de mettre la pilé au roi des démons et leur aventure touche à sa fin, mais en vrai une fois la quête réussie et le retour a la vie normale actée, on fait quoi ?

C’est ça l’idée de Frieren !

Personnage principal, car une elfe a la vie extrêmement longue, le rapport au temps et aux relations est un concept qui a l’air de totalement lui échappé, loin de tout ressentiment, la séparation est pour elle une simple brise sur le visage la ou pour les humains c’est bien plus compliqué le temps passe, l’Âge aussi et la fin est inévitable. C’est donc l’un après l’autre qu’elle voit ses camarades partir et le lorsque Himmel quitte ses amis Frieren sous le choc, c’est à partir de la que notre elfe décide de découvrir les Arcanes du cœur.

Point de combat annoncé, point d’aventure fantastique et extraordinaire. Juste une sorte de voyage initiatique au côté de Frieren, qui va devoir composer avec sa vision de la vie et essayé de comprend la vie des humains, leur sentiment une sorte de tranche de vie, semblable à ce qu’on retrouve dans le manga Aria, évidemment pour pimenter le tout, Frieren va faire une promesse qui va la sortir de sa zone de confort et la faire « grandir ».

Frieren c’est ce genre de titre qui te prend pas la main qui t’assoit, qui te donne un peut chocolat chaud, des guimauves et qui te dis, tu n’inquiètes pas ça va bien se passé, c’est la vie, mais celle qui nous faire nous sentir vivants, tout en non dis, mais très parlant, Frieren nous offre une douceur incroyable que ce soit par les interactions entre chaque personnage, mais également par ses dessins, soigneusement mis en place au niveau du découpage du placement, on est sur du haut niveau du coup de crayon. Riche en détail, les lieu et paysage sont a coupé le souffle, les personnages n’en parlons même pas, leur caractérisation est jute parfait, leurs mimiques, leurs sentiments, comme je disais, tout est en non dis et passe par un regard simple et efficace, une action, c’est parfaitement maitrisé.

Loin des titres fantasy classiques, Frieren nous offre une autre vision de la fantasy, celle qui nous invite au voyage et a la découverte et que je vous invite à découvrir au plus vite.


 

  • Titre: Frieren
  • Broché : 192 pages
  • Éditeur : Ki-oon
  • LangueFrançais
  • ISBN-13 : 979-1032712283
  • Prix : 7,90€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.