Empire Falls Building

Empire Falls Building

« Nous voulons du nouveau, du clinquant, tout en évitant les désagréments de l’inconnu. L’inconnu nous met mal à l’aise. Il nous révèle des facettes de nous-mêmes que nous voulons pas voir. »

Empire Falls Building de la collection Noctambule aux éditions Delcourt.

Le premier m’a conquise avec Céleste, le 2ème avec Maryline, leur association en bulles fut un appel immédiat.

JC Deveney nous plonge dans une intrigue où l’art et l’architecture se mêlent, se séparent , se brouillent, tentent une cohabitation bien difficile quand les désirs d’un homme ne sont pas en osmose avec la créativité d’un autre.

Un lieu sublime qui attise et qui pourtant suscite un malaise où des protagonistes caractérisés et quelques peu étranges se croisent.

Et si les éléments se mettent en place peu à peu, j’ai été happé dès le départ, puis intriguée avant d’être déroutée… réel ou irréel ? Fantasme ou hallucination ?

L’atmosphère tantôt net tantôt brouillée comme calquée aux émotions des personnages ou de l’hôtel qui semble aussi vivant que vide.

De nombreuses ambivalences relevées par là crayon singulier de Tommy Redolfi qui pour le coup est en osmose avec le récit.

Un style original d’une beauté atypique qui frappe et me charme !

Je n’oublie pas la mise en page superbe agrémentée de calques qui font la différence.

Une lecture troublante et fascinante qui interpelle sur l’art et la création qui finalement s’apprécient et vivent par le regard de chacun…

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.