Angolmois – Chronique de l’invasion Mongole Tomes 1 et 2

Bonjour à vous !

Angolmois – Chronique de l’invasion Mongole est un manga de Nanahiko Takagi publié chez Meian et terminé en dix volumes, avec cependant une suite, dont le premier Tome est paru en juillet 2019 au Japon. Également décliné en série d’animation, que vaut ce manga après la lecture des deux premiers Tomes ?

 

Jinzaburô Kuchii est un samouraï qui se voit exilé sur l’île de Tsushima. Rapidement, l’île apprend que les Mongoles sont en route. À la place de la peine de mort, les exilés dont fait partie notre héros, se voient confier une mission : retenir les Mongoles sept jours durant, le temps que des renforts parviennent sur Tsushima. Face à l’armée Mongole, pourtant, la défaite semble être une évidence, leurs stratégies de combat étant inconnues des Japonais. Alors que tous semblent perdre espoir, Jinzaburô apparaît sur le champ de bataille, vêtu de l’armure d’un ancien héros de guerre, et il est bien décidé à galvaniser ses camarades et repousser l’invasion !

 

Pour être honnête, je ne sais trop quoi penser de cette œuvre. Je n’ai pas aimé, c’est certain, mais je n’ai pas non plus détesté. Je vois très bien les qualités, tant graphiques que scénaristiques, mais le tout me semble bien trop terre-à-terre, dénué d’identité dans le traitement des personnages. C’est simple, on assiste à une guerre : les gentils Japonais et les méchants Mongoles. Dans les faits, rien ne nous prouve véritablement les motivations de chacun des camps et je doute que tous les lecteurs soient passionnés d’Histoire à ce point. C’est bien là le problème. Le manga semble d’avantage destiné à un amateur d’Histoire, Japonaise et/ou Mongoles pour le coup, plutôt qu’à un lecteur de mangas novice. Je ne remets pas en cause la qualité de l’œuvre, mais plutôt son accessibilité des plus compliquées.

Peut-être suis-je trop ignorant ? Peut-être que mon ressenti est totalement biaisé par je-ne-sais quelle fibre émotionnelle que je ne possède pas ? Je ne saurais vous le dire, mais le seul moment, à la lecture de ces deux Tomes, qui m’a réellement parleé, c’est lors du flash-back sur la famille de notre héros. Je l’ai trouvé sincèrement touchant, vrai, authentique et j’aurais aimé au moins un autre moment similaire. Sortir de cette ambiance froide et glaciale de la guerre, qui n’a aucun compromis sur le bilan humain, hormis pour Jinzaburô et certains de ses compagnons, qui semblent pour le moment invincibles. Cela dénote encore d’avantage avec l’apparente fidélité historique que semble adopter le manga, et fait pencher la balance vers une œuvre de fiction, à la limite du shonen, avec des héros surpuissants. Je ne sais vraiment pas quoi en penser, comment le classer et j’en suis navré.

Reste que les dessins sont somptueux et que le scénario, malgré sa rudesse et son manque d’émotions, demeure incroyablement dense.

 

Vous l’aurez donc compris, je ne recommanderais pas Angolmois – Chronique de l’invasion Mongole à tout le monde. Il est important de savoir de quoi parle l’œuvre, et c’est en connaissance de cause qu’il faut se lancer. Fan de fiction, passez votre chemin, Jinzaburô et sa clique ne suffiront pas à vous satisfaire. Mais pour ceux qui souhaitent vraiment en savoir plus sur le conflit Japonais – Mongoles, je crois pouvoir dire sans vous mentir que l’œuvre est une pépite. Ne vous attendez cependant pas à une démonstration de sentiments. Digne d’un cours d’histoire imagé, ce récit ne livre que très rarement les fonds de pensée des différents protagonistes. C’est avant tout une retranscription de la guerre qui a fait rage à un moment de l’histoire humaine, dans une partie du monde, mais après tout, peut être est-ce là ce qui est désiré par certains d’entre vous et, dans ce cas, faites-vous plaisir !


  • Titre : Angolmois – Chronique de l’invasion Mongole Tomes 1 et 2
  • Tankobon broché : 196 pages
  • Édition : Meian (Seinen Manga) 
  • Collection : SEINEN
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2368779000
  • ISBN-13 : 978-2368779002
  •  

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
90%
    
COLORISATION
--%
    
CARACTÉRISATION
60%
    
AMBIANCE GLOBALE
70%
  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.