20160417_132545Chroniques Comics : Bonjour Fred. Pourriez-vous vous présenter pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas ?

Frédéric Pham Chuong : Bonjour je m’appelle  Frédéric Pham Chuong, je suis auteur de B.D et illustrateur. Mon domaine de prédilection est le comics.

C.C : Comment en êtes-vous arrivé à devenir illustrateur professionnel ? Quel est votre parcours ?

FPC : Le dessin fait partie de moi, cela a été une de mes premières formes d’expression. J’ai baigné dans les comics, la B.D, les mangas, depuis mon plus jeune âge. J’ai commencé mes premiers travaux dans un fanzine (Stylo à Bulles), puis fait des petit concours de part et d’autres. Mon premier « comic», GoldenStar chez  Comixheroes, faisait partie d’un collectif avec d’autres auteurs. J’ai eu la chance de  réaliser entièrement Steamwest, mon premier comic en solo. Il y a eu une parution numérique chez Webellipses, puis j’ai trouver Kotoji, un éditeur grâce à qui j’ai pu lui donner une vie «papier».

C.C : Graphiquement, quelles sont vos influences ?

FPC : Eh bien, surtout du comics. Mais j’affectionne tout-autant la B.D Franco-Belge que le manga ; les films, les jeux vidéo ou les dessins animés.

20160417_133647C.C : Votre nouveau comics, Intertwined, sort bientôt. Comment avez-vous rencontré le scénariste Fabrice Sapolsky ?

FPC : L’an dernier, j’ai démarché les contacts que j’avais déjà en me fixant l’objectif de trouver le plus vite possible un projet à réaliser.  Fabrice avait cette histoire en préparation. Après quelques tests, j’ai essayé de montrer à quel point cette histoire m’intéressait !

C.C : Le comics, issu du financement participatif, sort principalement aux U.S.A. Comment gérez-vous la pression ?

FPC : Je n’ai pas vraiment de pression ou de stress. Je suis tellement heureux de faire ce que je fais que je n’ai pas le temps de penser à cela.

C.C : Il sera disponible en numérique en V.F. Une version papier est-elle prévue ?

FPC : Oui, il y aura une version papier (format que j’affectionne le plus) en V.O, et j’espère assez vite en V.F.

C.C : Quel a été votre plus gros challenge sur la réalisation du comics ? Avez-vous dû adapter votre style ?

20160417_133820FPC : Intertiwned est en lui–même un challenge constant, cela m’apporte une rigueur, une façon d’aborder les choses comme jamais je n’aurais eu avant. Il faut s’adapter, mais Fabrice me donne beaucoup de liberté, sans jamais trop me brider.

C.C : Fabrice Sapolsky nous disait en interview qu’il avait assez d’idées pour produire Intertwined jusqu’à la fin de ses jours. Êtes-vous prêt à le suivre sur le long terme ?

FPC : Eh bien, c’est trop difficile à dire pour ma part. J’ai encore tellement envie de tester d’autres choses.  J’aime toujours autant raconter moi-même des histoires, mais il est clair que travailler avec Fabrice m’apporte énormément. Quand le courant passe, il me parait naturel de vouloir faire le plus de chemin ensemble.

C.C : Quelle est la proposition professionnelle que vous ne pourriez pas refuser ?

FPC : Travailler sur Transformers. Après, je vise toujours autant les autres éditeurs, connus ou pas, mais oui, Transformers reste l’une de mes licences favorites.

C.C : Et envisageriez-vous de travailler sur un format Franco-Belge, voire manga, ou souhaitez-vous rester absolument dans le comics ?

FPC : J’aime tout, peu importe le format. Même si j’aime le comics, je ne me ferme à aucun projet du moment qu’il me fait vibrer.

C.C : Avez-vous des projets en cours ou à venir ?

FPC : Pour l’instant, à part des commandes en illustrations, je dois me concentrer le plus possible sur Intertwined !

C.C : Et quel est le prochain rendez-vous où vos fans et les contributeurs à Intertwined pourront vous rencontrer ?

FPC : Je n’ai rien de prévu pour l’instant. Tout dépendra de comment les choses vont se profiler.

A noter que Frédéric Pham Chuong sera à la New York Comic Con !

comic_con_new_york_by_ultrafpc-da66g1a