Battle Royale, je connaissais le film. Je pense même l’avoir déjà évoqué au détour d’une ou deux chroniques. Aussi, lorsque Soleil Manga a annoncé sa décision de sortir une Ultimate édition, j’ai sauté sur le Tome 1 et je l’ai dévoré.

Battle Royale, vous connaissez. Non? En substance, dans un pays asiatique, “La République d’Extrême Orient”, ennemi des États-Unis [Co–ée du Nord????], tous les ans une classe de collégiens est choisie pour participer au “programme”. Ils vont devoir s’entretuer pour qu’à la fin, il n’en reste qu’un [oui, mais c’est un autre film auquel vous pensez]. Voilà! C’est tout pour le pitch. Ça a l’air bien, hein??

Et ça l’est! Avec une histoire qui tiendrait sur une feuille de papier à cigarettes, cet affrontement entre camarades de classe est tout simplement jouissif! Et là, je parle tout autant du manga que du film, qui en est une transposition fidèle. Ça se charcute et ça tranche, ça flingue et ça trahit de tous les côtés. Évidemment, dans le scénario de Koushun Takami, il fait la part belle à quelques personnages principaux qui, dans ce premier volume, ne meurent pas. Pas encore… Car c’est là la force de cette histoire : on s’attache aux personnages, on est témoin de leurs vies en flash-backs, et ils crèvent! Comme ça, sans pitié, sans fioritures.

Alors oui, il y a des défauts dans la “logique” de l’histoire et on est submergés de caractérisations “cliché” et outrancièrement Japonaises. Mais ça fonctionne et on passe un bon moment, pour peu qu’on ne soit pas de nature sensible.

Au niveau des dessins de Masayuki Taguchi, c’est là que le bât blesse. L’artiste a tenté de faire ressortir la noirceur du “programme” et des actes des personnages et sur-encrant ses cases. Ça rend plutôt pas mal, sauf pour les visages, qui sont complètement ratés. Difformes, même. Au point que ça en devient gênant pour la lecture. On se retrouve également souvent avec des personnages en deux dimensions qui font tâche au milieu de la planche. La partie dessin est vraiment le [très] mauvais côté de ce manga…

Donc : scénario simple, mais efficace. Dessins moches au point de vous brûler les yeux, mais on s’en fout, l’histoire surpasse le côté artistique. Au final? Un sentiment de satisfaction à la fin de la lecture de ce volume (qui regroupe en fait les deux premiers de la précédente édition). C’est Ultimate grâce à de nouveaux scans des planches et un nouveau lettrage, en plus d’un marque pages, bien utile pour ce pavé.

Prévue en huit Tomes, cette édition Ultimate est à conseiller plutôt à ceux qui ne connaissent pas Battle Royale ou aux fans extrêmes. Et faites-moi confiance, ça dépote!


  • Titre :  Battle Royale – Ultimate Edition Tome 1
  • Tankobon broché: 416 pages
  • Editeur : Soleil Manga (22 août 2018)
  • Collection : Seinen
  • Langue : Français
  • ISBN-13:  78-2-302-07119-3
  • Prix : 15€

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
40%
    
CARACTÉRISATION
60%
    
AMBIANCE GLOBALE
95%


1 commentaire

Cara · 3 novembre 2018 à 5 h 45 min

Oh je les ai en first édition! D’ailleurs je les aime tellement que mes tomes sont complètement destroy^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline