Chronique de l’avent : Prison School – Les Dessous De Meiko

Bonjour à vous !

Aheum, je vais essayer de ne pas écrire trop bruyamment, afin de ne pas vous embarrasser auprès de votre entourage.

Prison School – Les Dessous de Meiko est un manga dessiné par Redrop d’après l’œuvre d’Akira Hiramoto !

 

Point de lecture, ici, mais seulement un enchaînement de scènes cocasses mettant en scène la vice-présidente Meiko et ses attributs féminins. Ceux qui connaissent déjà le manga (ou l’anime) Prison School ne seront aucunement surpris du contenu de ce manga, ils devraient même être plutôt satisfaits, et celui-ci fait un très bon supplément au Tome 21 de Prison School, sorti en simultanée.

Pour les autres, cependant, sachez qu’aucun spoiler de l’œuvre principale n’est présent ici, mais il est important de définir ce à quoi vous faites face dans ce livre, précisément. Poitrine, Petite culotte et sueur, le tout justifié par des gags clairement exagérés, mais tout de même hilarants pour certains, de par leur manque total de crédibilité.

Il n’est cependant pas rare de ressentir un profond malaise à la lecture, tant on sait que ce qu’on regarde est éthiquement douteux. Prison School – Les Dessous De Meiko est, en effet, au même titre que son grand frère Prison School, un manga fait pour assouvir les désirs les plus pervers de tout-un-chacun. Je ne rentrerais pas ici dans le débat qui questionne sur le bien fondé d’une telle œuvre, mais une chose est claire, pourtant, ça fait le travail qu’on attend de lui.

Attention, si le manga reste pour public averti, nous ne sommes pas face à un livre à contenu pornographique et honnêtement, je doute que l’on puisse faire mieux sans justement franchir la ligne. Les dessins sont en plus de cela très agréables à l’œil, même si, d’un point de vue personnel, je ne suis pas friand des poitrines exubérantes et de la sexualisation à outrance, je ne doute pas que les lecteurs aimant tout cela y trouveront leur compte.

 

Vous l’aurez compris, Prison School – Les Dessous De Meiko est, au même titre que Prison School, un manga explorant les désirs pervers de l’humanité et ils le font très, très bien, sans franchir la ligne du contenu pour adultes uniquement. Ne vous attendez cependant pas à de la lecture, le Tome étant exempt de dialogues. Mais si vous recherchez un petit plaisir coupable, digne de vous rincer l’œil, ou que vous êtes fan de Prison School, dont le Tome vingt et un est également disponible, qu’est-ce que vous attendez ? Foncez, bande de coquins !


  • Titre : Prison School – Les Dessous De Meiko
  • Tankobon broché: 208 pages
  • Editeur : Soleil (14 août 2019)
  • Collection : SOL.SEINEN
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2302076745
  • ISBN-13 : 978-2302076747
  • Prix : 7,99€

    
HISTOIRE
70%
   
DESSIN
90%
    
CARACTÉRISATION
70%
    
AMBIANCE GLOBALE
75%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.