Undead Unluck – Tome 1

Undead Unluck

Nouveau manga annoncé en grande pompe Undead Unluck est le titre de cette rentrée literraire 2021.

Mais vous me connaissez, quand un titre fait beaucoup de bruit j’en suis plutôt méfiant. Ici le pitch de départ a un côté un peu classique mais qui peut apporter son lot d’originalité si c’est bien proposé !

J’ai donc lu ce premier tome et sans être le gros coup de cœur c’est une lecture plutôt agréable qui se présente comme un shonen classique.

Fûko a fini de lire la série de manga de sa vie, pleine de passion, d’amour et d’espoir. Elle n’a donc plus de raison de vivre et se prépare à se jeter sous un train quand soudain, Andy (nom devoilé ici par anticipation) va venir se confronter à elle et se faire planter puis, de manière plutôt trashouille, se faire decouper, exploser etc… Très vite, on nous explique que Andy est immortel, c’est un undead, et Fûko elle pense être maudite car des malleurs arrivent à tout être qui touche sa peau, elle possède la capacité de négateur ou de Unluck, kesekecékoikeca !

Évidemment, sa malédiction l’empêche de tomber amoureuse bla bla bla, ça c’est le coté gnian-gnian que je ne supporte plus, c’est niais et ça n’a aucun intérêt. Fûko veut donc arrêter de vivre car elle ne peut pas vivre ses rêves. Andy, lui, vit depuis beaucoup trop longtemps et veut mourir. Il voit en Fûko la chance de se faire maudire pour qu’il lui arrive des bricoles plus grandes les unes que les autres et enfin y passer !

Après qelques pages, on se rend compte que les catastrophes qui arrivent à Andy ne sont pas suffisantes pour y passer et il se met en tête de coucher avec Fûko pour que ce soit un truc ÉNORME ! Je parle de la malédiction évidemment !

Rajoutez à ça une organisation secrète, de la baston et du grand n’importe quoi et on se retrouve avec Undead Unluck.

La lecture n’étant pas désagréable, j’ai poussé jusqu’au bout, sans grande surprise j’ai eu ce que j’attendais. Quelques notes d’humour par ci par là font le taff, les moments baston aussi, l’univers s’étoffe assez vite, gros bon point de ce côté là, on se doute un peu vers quoi va tendre les prochains tomes ou du moins le premier arc.

C’est un tome 1 qui fait le job, accrocheur sans trop en dire, univers plutôt curieux, personnages hauts en couleur, mais à mon goût trop classique pour dire que c’est LE titre de la rentrée. En attendant la publication japonaise se poursuit depuis janvier 2020, il y aura donc du matériel à venir qui changera peut-être la donne sur mon jugement et je n’hésiterai pas à vous en reparler.


  • Titre :Undead Unluck – Tome 1
  • Broché ‏ : ‎ 232 pages
  • Éditeur ‏ : ‎ KANA
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 9782505110125
  • Prix : 6.85€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.