Supergirl – Woman of Tomorrow

Supergirl – Woman of Tomorrow

Les titres mettant en avant Supergirl en France sont somme toute assez rares. Ce Woman of Tomorrow ne peut donc que titiller le lecteur, avec ses partis-pris bien tranchés.

Supergirl, enfin Kara, a 21 ans. Et quoi de mieux pour fêter sa majorité [américaine] que de se trouver une planète à soleil rouge, histoire de pouvoir prendre sa première et vraie cuite ? Sauf qu’alors qu’elle picole dans une taverne, elle est témoin d’un différend entre un mercenaire et une jeune fille à qui il dérobe une épée de qualité. Supergirl s’interpose et se voit proposer un contrat par la jeune fille, Ruthye. Elle demande à l’héroïne guerrière de retrouver Krem des Collines d’Ocre, le meurtrier de son père. Refusant de devenir une mercenaire, Supergirl tente de la dissuader de poursuivre sa vengeance et regagne son vaisseau, flanquée de son fidèle Krypto. Poursuivie par Ruthye, les deux femmes se retrouvent devant le vaisseau où elles sont attaquées par Krem. Supergirl est blessée par de nombreuses flèches et Krypto, en tentant de défendre sa maîtresse, est à l’article de la mort. Retrouver Krem, qui s’est enfui à l’aide du vaisseau de Supergirl, devient donc une affaire personnelle pour la femme de demain.

Ce qu’on peut dire, c’est que Tom King a pris le contre-pied de toutes les histoires de quête spatiale habituelle. Il utilise la narration, par le biais de Ruthye, tout au long du récit, en se servant d’un ton volontairement moyenâgeux, ou tout du moins désuet. Mieux, en commençant par le récit (pas les images) de la fin de l’histoire, il va là aussi à l’encontre de ce qu’on peut attendre d’une histoire de Supergirl. On suit donc ces deux jeunes femmes dans leur aventure un peu à part. King instille des petites touches d’info, chapitre après chapitre, pour nous faire finalement retrouver la Supergirl qu’on connaît. Alors oui, on retrouve, de-ci de-là, des passages obligés qu’on a plus l’habitude de voir dans une histoire de Conan ou une légende Arthurienne, mais c’est ce qui fait l’originalité du titre.

Bilquis Evely a ce qu’on peut appeler un style très personnel. Sur un titre super-héroïque normal, je vous aurais dit que ça ne collait pas. Là, sur un titre plus orienté héroïc fantasy, le trait s’adapte parfaitement à l’histoire. Ses mondes étranges sont innovants, sa description des personnages, avec un trait légèrement anguleux, notamment sur les gros plans de Supergirl, donne un petit air « indé », rehaussé par les couleurs sobres de Matheus Lopes.

Si vous vous attendez à une aventure de Supergirl, voire un road-trip spatial, classiques, passez votre chemin. Ce titre se focalise plus sur l’imaginaire et le légendaire et propose une relecture originale des aventures de Supergirl.


 

  • Titre: Supergirl – Woman of Tomorrow
  • Broché : 224 Pages
  • Editeur : Urban
  • Éditeur : Français
  • ISBN : 9791026826644
  • LangueFrancais
  • Prix : 21,01€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.