Ombrane

Ombrane

Écrit par Bastien Lextrait accompagné de Julien Hanoteaux au dessin et à la couleur.

Encore un titre d’akileos qui fait mouche.

Quelques semaines à peine après la sortie de Space Boy que j’ai énormément aimé. Les revoilà qui tentent le coup avec un titre à la couverture et aux couleurs douces et enivrantes.

Ce titre ! Ombrane!

Un récit digne des plus grandes légendes que l’on se racontent au coin du feu en été, une histoire qui nous emporte tout au long d’une sorte de conte plutôt sombre mais à la fois plein d’espoir, rempli de magie, le genre de magie qui tu aimes voir. Je pourrais facilement faire un rapprochement avec un jeu vidéo. Je suis ressorti de cette lecture avec un goût doux amer mélancolique, le même que celui que j’ai eu lorsque j’ai fini Gris le jeu vidéo, que je vous invite à découvrir si ce n’est pas déjà fait.

 

Ce conte nous narre la légende des Noctales, plus précisément de Ombrane, qui sortie de nulle part découvre le monde et ce que les humains en font, guerre, destruction, parfois quelques beaux instants mais très vite les choses reprennent leurs cours. Elle avance sans jamais se retourner et voit le monde s’écrouler autour d’elle.

Cette légende est contée par Johl aux enfants vivant sous terre suite à la grande catastrophe. Tous les enfants sont à l’écoute, du moins presque tous. Yoris, lui, prépare son grand pèlerinage à la surface. Pas de grande saga, pas de cliffhanger ou d’ennemi ultra puissant, de la douceur, froide et délicate à la fois. Beaucoup d’amour dans ce livre malgré le tragique du conte. Pourtant on en ressort avec le sourire. Bizarrement cette tristesse est douce et plaisante car merveilleuse.

On ne va pas se mentir, cette sensation est due à une narration parfaitement maîtrisée de la part de Bastien Lextrait. Mais surtout à l’alliance d’un univers graphique époustouflant. Les dessins de Julien Hanoteaux mettent Ombrane à un niveau qui pour moi se classe dans le très haut du panier.

Leur collaboration donne une consistance au récit, et une prestance au titre incroyable, on est transporté. Encore une fois un parallèle avec les jeux vidéo : un mélange la naïveté de Gris avec la dureté de Ori, prenez les deux histoires, secouez et vous obtenez Ombrane !

Ce titre est un bijou qui va trôner fièrement sur mes étagères.

J’espère sincèrement que ce premier tome pour l’instant one shot, permettra au duo de faire grandir leur univers car il y a énormément de possibilité et de choses que j’aimerais voir. Je croise les doigts très fort !

Sur ce, je vous laisse avec Lextrait de Ombrane pas piqué des Hanoteaux ! Désolé je sais je ne pouvais pas m’en empêcher !


 

      • Titre: Ombrane
      • Broché : 64 pages
      • Editeur : Akileos
      • Collection : FantastiqueDrame
      • Langue : Français
      • ISBN-13 : 9782355744754
      • Prix : 17€

HISTOIRE
80%
DESSIN
100%
COLORISATION
100%
CARACTÉRISATION
95%
AMBIANCE GLOBALE
95%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.